TF1 met Orange sous pression et lui demande de cesser de distribuer ses chaînes

TF1 met Orange sous pression et lui demande de cesser de distribuer ses chaînes

Le siège de TF1, le 4 septembre 2017 à Boulogne-Billancourt

AFP, publié le jeudi 01 février 2018 à 12h29

Après deux ans de négociations infructueuses, TF1 a choisi l'épreuve de force et demandé jeudi à Orange de cesser de commercialiser ses chaînes sur sa box, les discussions entre les deux groupes buttant sur le montant d'un nouveau contrat.

Le groupe de télévision a d'ores et déjà suspendu la fourniture à l'opérateur historique de son service de télévision de rattrapage ou replay MYTF1.

Mais le poids lourd de la télévision française demande aussi à Orange de cesser de distribuer ses chaînes TF1, TMC, TFX (ex NT1), TF1 Séries Films (ex HD1) et LCI sur les box de ses clients.

L'opérateur n'a pas obtempéré immédiatement et les chaînes du groupe TF1 étaient toujours visibles sur les box de ses clients jeudi.

Orange n'est désormais plus autorisé à vendre les services de TF1 à ses abonnés depuis le 31 janvier, "date d'échéance des contrats et en l'absence de tout accord avec le groupe TF1", a annoncé le groupe de télévision dans un communiqué.

"Constatant qu'Orange poursuit l'exploitation commerciale de ses chaînes sans contrat, le groupe TF1 entend utiliser tous les moyens juridiques à sa disposition pour faire valoir ses droits", avertit la filiale de Bouygues.

Gilles Pélisson, PDG du groupe TF1, a tempéré cet avertissement : "notre objectif reste de trouver un accord équilibré et équitable pour offrir aux téléspectateurs abonnés d'Orange une expérience à forte valeur ajoutée autour de nos programmes", précise-t-il dans le communiqué.

- Orange a signé un accord avec M6 -

Orange, premier opérateur français avec plus de 6,5 millions de foyers abonnés, a de son côté regretté que ses clients "soient pris en otage" et appelé le groupe de télévision à poursuivre le dialogue.

"Orange s'étonne et regrette la communication et les menaces de TF1 alors même que des discussions étaient en cours", a précisé le porte-parole à l'AFP. 

"Orange est distributeur des chaînes de TF1 depuis de nombreuses années et a toujours privilégié le dialogue sur le rapport de force, comme l'accord équitable conclu avec M6 le montre récemment", ajoute-t-il.

M6 et Orange ont annoncé le 18 janvier un "nouvel accord de distribution global" sans en dévoiler les termes financiers.

Orange serait prêt à signer avec TF1 un contrat selon des termes similaires mais TF1 estime pouvoir facturer son offre à un tarif plus élevé, arguant qu'il fournit des programmes pour un coût de grille d'environ un milliard d'euros par an, contre quelque 400 millions pour M6. 

TF1 avait engagé un bras de fer avec les opérateurs dès 2016 afin d'obtenir une rémunération pour la fourniture de ses chaînes en clair, qu'il fournissait jusque-là gratuitement.

Les opérateurs se sont d'abord opposés en coeur à ce changement, puis se sont dits prêts à négocier avec le groupe de télévision la facturation de services additionnels.

TF1 a mis en avant sa nouvelle offre "TF1 premium" enrichie de nouvelles fonctionnalités aux fournisseurs d'accès internet, câblo-opérateurs et opérateurs satellites.

TF1 et M6 ont ainsi réussi à convaincre plusieurs opérateurs de payer pour leurs programmes en échange d'une offre enrichie.

"Orange a reconnu que notre signal a une valeur ainsi que les services supplémentaires (...) le problème est le niveau de la rémunération", a expliqué à l'AFP Régis Ravanas, directeur général adjoint du groupe.

En novembre 2017, TF1 avait signé un premier accord avec l'opérateur Altice-SFR à l'issue d'un bras de fer similaire. Fin janvier, il a passé un accord avec Bouygues Telecom, les deux entreprises appartenant au groupe Bouygues.

TF1 exigerait d'Orange une rémunération proportionnelle par abonné à celles acceptées par SFR et Bouygues Telecom, mais vu le nombre d'abonnés plus important d'Orange, l'opérateur historique tique sur le montant de la facture.

Avec Iliad, maison mère de Free, TF1 dispose d'un délai un peu plus long pour négocier.

En attendant qu'un accord soit trouvé, les abonnés Orange devront utiliser le site ou l'application de TF1 pour retrouver les chaînes en ligne.

Ils pourront aussi, en cas de coupure du signal IPTV (télévision sur internet) pour les chaînes de TF1, continuer à les recevoir par la TNT.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
127 commentaires - TF1 met Orange sous pression et lui demande de cesser de distribuer ses chaînes
  • avatar
    merkos -

    tf1 il ferait mieux d'améliorer la qualité de leur programme qui laisse à désiré comme toute c'est niaiserie d'hartur et compagnie avant de prétendre le droit d'augmenter leur tarif

  • avatar
    totomania -

    Vive la TNT!

  • avatar
    Moisson -

    ben voilà ! je paye cher un opérateur, je paye une redevance TV le plus souvent pour des redif...et puis stop, aujourd'hui plus d'accès au replay des chaînes d'un groupe privé, voire-même plus tard tout simplement à toutes ses chaînes. Bon ok suis pas fan de ses programmes, mais n'empêche que c'est encore le consommateur "cochon de payant" qui est sanctionné et sans crier gare ! Alors c'est peut-être l'occasion de sauter le pas et de changer d'opérateur, ne serait-ce que pour le principe...car les autres ont déjà passé un accord avec ce groupe privé !!!
    Et je ne vois pas pourquoi avec toutes les nouvelles technologies je devrais payer une antenne râteau...c'est le monde à l'envers !!!

  • avatar
    jesdenaza -

    vous devriez avoir honte , avec tous le fric que vous nous prenez , et quand ça ne me plait pas , je vais ailleurs , et j'espère que beaucoup de clients vont faire de même .

  • avatar
    racinechiendent -

    Pourquoi Orange se sent merdeux en bloquant tous mes commentaires sur le coût mensuel d'abonnement en comparaison à Numéricâble qui pour le même prix offre le double de chaines TV par exemple ( 40 euros )
    Vous pourrez toujours bloquer mes commentaires, mais il y a beaucoup de réseaux sociaux où j'explique preuves à l'appui mes commentaires

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]