Thomas Thévenoud a fait de sa "phobie administrative" une marque

Thomas Thévenoud a fait de sa "phobie administrative" une marque
Thomas Thévenoud

Boursier.com, publié le jeudi 08 février 2018 à 14h57

Ephémère secrétaire d'Etat au Commerce extérieur en août et septembre 2014, moqué par une bonne partie de la classe politique pour sa "phobie administrative", Thomas Thévenoud a décidé d'exploiter à fond ce handicap. Selon le site de la chaîne de télévision M6, celui qui a été condamné au mois de janvier à un an de prison avec sursis et trois ans d'inéligibilité pour fraude fiscale, a très vite su exploiter le nom de sa "peur".

Il a ainsi "déposé le 12 septembre 2014, la marque 'phobie administrative' auprès de l'institut national de la propriété industrielle (INPI) quelques jours avant que le scandale sur ses absences fiscales n'éclate", écrit M6. Il peut donc utiliser cette "marque verbale pour des produits et services tels que la publicité, la gestion des affaires commerciales, l'administration commerciale, les services d'abonnement à des journaux, des services de communication pour la vente au détail, etc".

Pas de commentaire

Joint par M6, Thomas Thévenoud, désormais sans mandat, "n'a pas démenti notre information mais n'a souhaité faire aucun commentaire", écrit la chaîne.

Thomas et son épouse Sandra Thévenoud étaient poursuivis pour ne pas avoir déclaré leurs revenus en 2012 ou l'avoir fait hors délais prescrits pour les années 2009 à 2013. Considéré comme une étoile montante du Parti socialiste et du gouvernement lors de sa nomination en 2014 au secrétariat d'Etat au Commerce extérieur, l'intéressé avait donc invoqué à l'époque une "phobie administrative" pour expliquer ses manquements.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU