Toshiba sort définitivement du marché des ordinateurs portables

Toshiba sort définitivement du marché des ordinateurs portables
Toshiba Japon

Boursier.com, publié le mardi 11 août 2020 à 14h30

La marque japonaise a cédé ses parts restantes de Dynabook à Sharp, cessant ainsi définitivement la fabrication d'ordinateurs portables...

Il ne sera bientôt plus possible de trouver des PC Toshiba... Dans un communiqué publié début août, la marque japonaise a discrètement annoncé avoir cédé le reste des actions (19,9%) de son ancienne division à Sharp. En 2018, elle avait vendu 80,1% de sa division PC au fabricant japonais d'électronique pour 36 millions de dollars.

Après la première vente, Sharp avait décidé début 2019 de commercialiser ses produits sous un autre nom : "Dynabook". "A la suite de ce transfert, Dynabook est devenue une filiale à 100% de Sharp", a ainsi résumé la firme, qui met fin à 35 ans de fabrication de matériel informatique.

Pour rappel, le fabricant Sharp, qui avait été confronté à d'importantes difficultés financières, avait lui-même été racheté par le Taïwanais Foxconn en 2016.

Premier ordinateur portable en 1985

Si le commerce d'ordinateurs est en déclin depuis le milieu des années 2000 pour fabricant de semi-conducteurs, Toshiba fut le premier, en 1985, à commercialiser un ordinateur portable destiné au marché grand public, le T1100 (écran LCD, batteries internes rechargeables, lecteur de de disquettes...), à l'époque où ceux-ci étaient encore relativement encombrants.

Par la suite, Toshiba, qui avait su s'imposer avec plusieurs gammes à succès, comme les lignées Satellite, Portégé ou encore Qosmio au cours des années 1990 et 2000, a progressivement perdu de son influence, notamment ces 5 dernières années...

Chute des ventes

Entre 2011 et 2017, les ventes ont alors chuté de près de 90%, passant de 17 millions d'exemplaires écoulés à 1,9 millions, comme le rappelle 'Les Echos'. Des sociétés comme Lenovo, HP, Dell et Apple, ou encore les Taïwanais Acer et Asus, ont grignoté ses parts de marché.

Au deuxième trimestre 2020, l'américain HP (25% des parts du marché) et le chinois Lenovo (24,1%) occupaient les première et deuxième positions sur le marché international des PC. Dell décrochait la troisième place, avec à peine 17% des parts du marché...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.