Total: accord avec Sonatrach en vue d'un projet pétrochimique

Total: accord avec Sonatrach en vue d'un projet pétrochimique
Patrick Pouyanné, PDG de Total, ici le 30 novembre 2017 à Anvers

AFP, publié le vendredi 11 mai 2018 à 15h07

Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec le groupe algérien Sonatrach pour le lancement d'études d'ingénierie en vue d'un projet pétrochimique à Arzew, dans l'Ouest de l'Algérie.

Ce projet représente un investissement d'environ 1,4 milliard de dollars pour les deux partenaires (Sonatrach 51% - Total 49 %), qui lanceront les études d'ingénierie cet été, indique le groupe pétrolier et gazier français dans un communiqué.

Elle restent encore soumises à l'approbation des autorités algériennes, précise-t-il.

Le projet comprend une usine de déshydrogénation de propane (PDH) et une unité de production de polypropylène (PP, un plastique) d'une capacité de 550.000 tonnes par an. Il doit permettre de valoriser le propane exploité localement.

La production sera destinée en priorité au marché algérien et méditerranéen mais Total se chargera de la commercialisation du reste de la production en Europe.

Patrick Pouyanné, PDG de Total, a souligné dans le communiqué "l'opportunité de renforcer notre coopération avec Sonatrach en investissant conjointement dans l'aval, au-delà des relations de longue date que nous entretenons ensemble dans l'exploration-production."

Les deux groupes sont en effet déjà partenaires, ce qui permet à Total d'être bien implanté en Algérie.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.