Tourisme : le gouvernement dévoile ce jeudi son "Plan Marshall"

Tourisme : le gouvernement dévoile ce jeudi son "Plan Marshall"©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 14 mai 2020 à 00h25

Le gouvernement va présenter ce jeudi son plan de soutien au secteur touristique, à l'issue d'un comité interministériel. Le secteur été laminé par la crise du Covid-19, qui menace le tourisme international d'un plongeon de 60% à 80% cette année...

Le secteur du tourisme, désigné "priorité nationale" par le gouvernement depuis le début de la crise du Covid-19, va bénéficier d'un plan de soutien de 1,5 milliard d'euros, qui doit être présenté ce jeudi à l'issue d'un comité interministériel prévu à Matignon.

Le Premier ministre Edouard Philippe devrait ainsi dévoiler une batterie de mesures d'aide à ce secteur crucial, qui représente non moins de 7,2% du PIB de la France, soit 168 milliards d'euros en 2017, dont 58 MdsE au titre de la fréquentation étrangère. Le tourisme emploie environ 2 millions de personnes en France, qui est la première destination mondiale avec 89,4 millions de touristes en 2019.

Mardi, Olivier Sichel, le directeur général adjoint de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), avait indiqué sur 'BFM TV' qu'il s'agira d'un "grand plan Marshall". La CDC va ainsi mobiliser 1,35 milliard d'euros, auquel s'ajouteront 150 milions déjà promis par les assureurs, soit au total 1,5 MdE.

10 milliards d'euros déjà affectés au secteur depuis le début de la crise

Le gouvernement n'a cependant pas attendu pour se porter au secours des acteurs du tourisme, qui ont déjà bénéficié de près de 10 milliards d'euros via les mesures d'urgence de droit commun mises en place pour les entreprises françaises, notamment le chômage partiel et le report ou l'annulation de charges. De plus, 6,2 MdsE de prêts garantis par l'Etat ont déjà été accordés à 70.000 entreprises du tourisme.

La compagnie aérienne Air France-KLM a reçu un prêt garanti de 4 MdsE, ainsi qu'une avance d'actionnaire de 3 milliards d'euros de la part de l'Etat. La ministre des Outre-mer, Annick Girardin, a en outre déclaré mardi que l'Etat continuerait à aider les petites compagnies aériennes qui desservent les territoires de la France d'outre-mer, citant Air Austral, Air Caraïbes, Aircalin, Air Tahiti Nui et Air Saint-Pierre.

Une baisse de 60% à 80% des visiteurs internationaux

La pandémie de coronavirus, qui a fait à cette date près de 296.000 morts dans le monde, a entraîné la fermeture de très nombreuses frontières et donné un coup d'arrêt brutal aux transports, notamment aériens. A elles seules, les compagnies aériennes pourraient souffrir d'une perte de chiffre d'affaires de 314 milliards de dollars (280 MdsE), selon la dernière estimaton de l'Association internationale du transport aérien (IATA).

L'Organisation mondiale du Tourisme (OMT), qui avait annoncé fin mars s'attendre à une chute du nombre d'arrivées de visiteurs internationaux dans le monde de 20% à 30% en 2020 (au lieu d'une hausse de 4% initialement prévue) a revu ses prévisions en nette baisse le 7 mai. Elle s'attend ainsi désormais à un plongeon du trafic de 58%, voire de 78%, cette année par rapport à 2019.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.