Tourisme : Thierry Breton plaide pour un "plan Marshall" européen

Tourisme : Thierry Breton plaide pour un "plan Marshall" européen©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 05 mai 2020 à 10h52

Les Européens pourront-ils voyager à l'intérieur de l'UE cet été ? "Certaines zones seront ouvertes aux touristes et d'autres non", répond le commissaire européen chargé du Marché intérieur.

Le tourisme est un des secteurs les plus touchés par la crise du coronavirus au niveau mondial. Et il pourrait ne pas profiter tout de suite du déconfinement progressif amorcé dans de nombreux pays. En France par exemple, les restaurants, les bars et les hôtels ne rouvriront pas le 11 mai, et les vacances estivales posent de nombreuses questions, les autorités craignant de nouvelles contaminations dans les stations balnéaires et sur les plages notamment.

L'Europe tente donc de se mobiliser pour éviter une catastrophe économique, et "les 27" négocient actuellement un "plan Marshall pour le tourisme" à l'aide de subventions et non de prêts, selon le commissaire européen chargé du Marché intérieur Thierry Breton.

Les commerces doivent rouvrir "le plus rapidement possible"

Les commerces qui vivent du tourisme partout en Europe doivent "rouvrir le plus rapidement possible, le mieux possible mais en ayant les règles les plus harmonisées", a-t-il estimé mardi matin au micro de franceinfo. Pour cela, les autorités européennes planchent sur des "lignes directrices qui vont être très rapidement rendues publiques, dans les jours qui viennent, pour permettre aux zones qui sont en situation de le faire d'accueillir des touristes". "Il faut aussi que le touriste sache qu'il sera accueilli selon des normes qui le protège et protège aussi les autres", a-t-il estimé.

Les Européens pourront-ils voyager à l'intérieur de l'UE cet été ? "Certaines zones seront ouvertes aux touristes et d'autres non. Nous allons devoir respecter des zones qui ne seront pas traitées de façon identique, c'est comme ça, c'est du bon sens", a répondu Thierry Breton.

Fonds de relance européen

Pour faire face à la crise et soutenir l'économie, la Commission européenne planche sur un "fonds" de relance "gigantesque" qui pourrait se situer "entre 1.000 et 2.000 milliards d'euros, c'est absolument gigantesque", a par ailleurs indiqué Thierry Breton.

"C'est en gros 10% du PNB américain, chinois mais aussi européen qu'il faut mettre sur la table", a-t-il expliqué. "On a déjà sécurisé 540 milliards d'euros avec les dernières décisions de l'Eurogroupe. Et 10% du PNB européen, c'est 1.600 milliards d'euros, donc il faut rajouter, en gros, 1.200, 1.300, 1.400, pour arriver à ces 1.600 milliards", a-t-il précisé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.