TousAntiCovid : l'application a alerté plus de 100.00 cas contacts depuis son lancement

TousAntiCovid : l'application a alerté plus de 100.00 cas contacts depuis son lancement
Application de traçage de contact, stopcovid, tousanticovid

Orange avec Boursier.com, publié le mercredi 10 mars 2021 à 13h57

"Ce matin, plus de 100.000 personnes ont été alertées par TousAntiCovid. Elles ont pu s'isoler, se faire tester et éviter des contaminations. TousAntiCovid sauve des vies", a écrit le secrétaire d'État chargé du Numérique Cédric O.

"Ce matin, plus de 100.000 personnes ont été alertées par TousAntiCovid. Elles ont pu s'isoler, se faire tester et éviter des contaminations. TousAntiCovid sauve des vies", a écrit le secrétaire d'État chargé du Numérique Cédric O.

Le cap symbolique des 100.000 cas contacts alertés a été franchi... Alors que l'exécutif réfléchirait à intégrer un système de QR Code dans l'application TousAntiCovid pour retourner au restaurant, l'outil de traçage numérique enregistre désormais plus de 100.000 alertes envoyées depuis son lancement en juin dernier.

"Ce matin, plus de 100.000 personnes ont été alertées par TousAntiCovid. Elles ont pu s'isoler, se faire tester et éviter des contaminations. #TousAntiCovid sauve des vies. Plus nous serons nombreux à la télécharger, plus elle sera efficace !", a écrit le secrétaire d'État chargé du Numérique Cédric O sur son compte Twitter ce mercredi.

Selon les chiffres disponibles sur l'application de traçage de contacts contre le Covid-19, le nombre de téléchargements est sur le point d'atteindre les 13,5 millions, pour près de 175.000 cas déclarés dans l'application qui fonctionne grâce à la technologie Bluetooth.

Une efficacité qui être encore démontrée

Pour rappel, TousAntiCovid, qui a succédé à StopCovid en octobre dernier, permet d'alerter ses utilisateurs lorsque ceux-ci ont croisé dans les deux dernières semaines, à moins d'1 mètre et pendant plus de 15 minutes, un autre utilisateur contaminé par le coronavirus, et qui l'a déclaré dans le système.

Au micro de 'Sud Radio' fin février, Cédric O avait indiqué que l'application avait permis de "sauver des dizaines de vies" et d'"éviter quelques centaines d'hospitalisations". Malgré la communication positive du gouvernement, l'efficacité du dispositif reste à être démontrée.

Selon une étude de l'Institut Alan Turing et de l'Université d'Oxford, relayée par le 'Financial Times' début février, 4,5% des malades du Covid-19 se sont déclarés dans TousAntiCovid, et seulement 0,7% des utilisateurs ayant téléchargé l'application ont reçu une notification, contre 8% des Britanniques.

Pas de bracelet connecté

Après un démarrage difficile, TousAntiCovid a vu ses téléchargements bondir au début de l'hiver, notamment grâce à l'intégration de fonctions supplémentaires, telles qu'un générateur d'attestation de déplacement. L'outil de traçage numérique devrait également intégrer une solution complémentaire aux carnets de rappels, avec un système de QR Code dans la perspective de la réouverture des restaurants.

En avril 2020, quelques semaines avant le lancement de StopCovid, devenue TousAntiCovid, le cabinet du secrétariat d'Etat au Numérique avait confirmé à 'RTL' plancher sur un objet connecté, comme des montres ou des bracelets, pour compléter l'application de traçage. Cette idée, envisagée par le gouvernement pour tous ceux qui ne possèdent pas de smartphone, ne semble toutefois plus d'actualité.

Interrogé par 'LObs' début mars, Antoine Robillard, vice-président de Withings, une des entreprises approchées pour créer et produire un tel appareil, a révélé que les pouvoirs publics n'ont pas donné aux suites à ses travaux, alors même qu'une solution technique a été trouvée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.