"TousAntiCovid" : l'application dépasse les 6 millions de téléchargements

"TousAntiCovid" : l'application dépasse les 6 millions de téléchargements
TousAntiCovid, application de traçage, Covid-19

Boursier.com, publié le vendredi 30 octobre 2020 à 17h04

En une semaine, la nouvelle version de l'application de traçage fait mieux que "StopCovid" en quatre mois...

L'application de traçage de contacts contre le Covid-19 enfin adoptée par les Français ? Lancée le 22 octobre dernier, la nouvelle version de "StopCovid", rebaptisée "TousAntiCovid", affiche déjà un peu plus de 6 millions de téléchargements, selon les derniers chiffres disponibles ce vendredi sur l'application dans la rubrique "chiffres clés".

Ce chiffre comprend néanmoins environ 2,6 millions de personnes qui avait installé la première mouture de l'application depuis le mois de juin dernier. Ainsi, plus de 3 millions de personnes ont téléchargé la nouvelle version de l'outil qui fonctionne grâce à la technologie Bluetooth.

A noter également que les données de "TousAntiCovid" ne mentionnent pas le nombre de désinstallations de l'application. Une semaine après, les chiffres de la nouvelle version de l'application sont toutefois un peu plus encourageants et fait mieux que "StopCovid" en quatre mois, même si on reste encore loin des standards d'autres applications européennes, où le taux d'adoption s'établit en moyenne à plus de 20%.

"Le traçage des contacts reste important, même en confinement"

Dans le détail, 25.108 personnes se sont déclarées comme des cas de Covid-19 dans l'application et 2.405 personnes ont été notifiées par l'outil suite à une exposition au nouveau coronavirus. "Le traçage des contacts reste important, même en confinement, pour les gens qui vont travailler, se déplacent pour faire leurs courses, pour les soignants, dans tous les lieux qui accueillent du public... ", a expliqué au 'Figaro' le cabinet de Cédric O, le secrétaire d'Etat à la transition Numérique et aux Télécoms au 'Figaro'.

Pour rappel, "TousAntiCovid" permet, comme sa grande soeur "StopCovid", d'alerter les utilisateurs qui auraient été en contact pendant 15 minutes et à moins d'un mètre d'une personne contaminée au Covid-19. Quelques nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées, comme un lien direct pour accéder au formulaire de l'attestation de déplacement.

"Un effet président" ?

L'outil doit être considéré comme "un geste barrière supplémentaire que l'on active dans tous les moments où on doit redoubler de vigilance : au restaurant, à la cantine, quand on va dans une salle de sport, quand on participe à un événement professionnel, quand il y a un risque que tout le monde ne respecte pas les autres gestes barrières", avait précisé Cédric O.

Pour expliquer la hausse des téléchargements, un hacker nommé Elliot Alderson sur Twitter, évoque un "effet président". Avant l'allocution d'Emmanuel Macron mercredi soir, "le chiffre des activations de l'application était en chute libre", a-t-il expliqué, avant d'ajouter que le nombre d'activation a ensuite été "multiplié par 4" entre 6h et 12h, soit le lendemain de l'intervention du président de la République.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.