Tout ce qui change au 1er juin !

Tout ce qui change au 1er juin !©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 01 juin 2021 à 06h57

A l'arrivée du mois de juin, des changements sont déjà prévus pour les ménages français, et certains d'entre eux auront un impact sur leur budget...

A l'arrivée du mois de juin, des changements sont déjà prévus pour les ménages français, et certains d'entre eux auront un impact sur leur budget...

Tarifs réglementés du gaz, trêve hivernale... Les consommateurs doivent s'attendre à quelques changements en ce début de mois de juin. Tour d'horizon des principales modifications !

Hausse des prix du gaz

Les tarifs réglementés hors taxe d'Engie vont augmenter de 4,4% au 1er juin par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er mai 2021, comme l'a annoncé la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Dans le détail, "cette hausse est de 1,2 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,6% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 4,6% pour les foyers qui se chauffent au gaz"...

"Cette augmentation pour le mois de juin s'explique par la hausse des prix du gaz sur le marché mondial due notamment à une demande élevée en Asie et en Amérique du Sud", explique le régulateur.

Fin de la trêve hivernale

Afin d'éviter une envolée des expulsions, dans le contexte de la crise sanitaire, le gouvernement a décidé repousser la fin de la trêve hivernale, qui a été reportée au 1er juin. Celle-ci avait été pour rappel prolongée de deux mois en raison de la crise de l'épidémie de Covid-19. Cette annonce a été faite en février dernier par la ministre déléguée au Logement Emmanuelle Wargon, alors que la Fondation Abbé Pierre publiait son 26ème rapport sur "L'Etat du mal-logement en France".

L'association avait observé une explosion du nombre des impayés, et s'inquiétait d'une "bombe à retardement". "A la fin de la trêve, le risque est (...) que ces expulsions temporairement suspendues soient exécutées et viennent s'ajouter au volume d'expulsions annuelles, ce qui pourrait concerner au total 30.000 ménages", s'alarmait Christophe Robert, le délégué général de la fondation.

Nouvelles règles pour le chômage partiel

Le 1er juin marquera également un changement dans les règles du chômage partiel. A cette date, les salariés bénéficiaires de ce dispositif ne toucheront plus que 60% de leur salaire brut (contre 70% actuellement) soit 72% de leur salaire net (contre 84% actuellement).

A noter toutefois que tous les secteurs ne sont pas concernés par ces modifications. Dans l'hôtellerie, le tourisme ou encore dans l'événementiel, les salariés continueront à percevoir 84% de leur salaire net jusqu'au 1er juillet...

Dernière date limite pour les impôts

Alors que les résidents des départements allant de 1 à 19 ont déjà envoyé leur déclaration de revenus 2020 en ligne puisqu'elle s'est clôturée le 26 mai dernier, la date limite pour les départements de 20 à 54 a été fixée au 1er juin. Pour rappel, tout retard expose à une première majoration de l'impôt sur le revenu.

Pas de panique en revanche pour les résidents dans les départements à partir de 55 Meuse et au-delà, qui disposent d'un dernier délai jusqu'au 8 juin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.