Toys "R" Us va être liquidé, quid des magasins français?

Toys "R" Us va être liquidé, quid des magasins français?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 mars 2018 à 10h49

Une page se tourne dans le monde du jouet. Placé en septembre sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, Toys "R" Us va être liquidé. Des centaines de magasins vont fermer à travers le monde et des milliers d'emplois se retrouvent menacés. Rien qu'aux Etats-Unis, pays d'origine de la chaîne de magasins de jouets, plus de 33.000 emplois sont en péril.

Une dette insoutenable

Les créanciers ont décidé que la liquidation des actifs de Toys "R" Us leur rapporterait davantage qu'un maintien sous perfusion de l'activité. Confronté à une dette de 5 milliards de dollars hérité de son rachat par endettement en 2005 par les fonds d'investissement KKR et Bain Capital et l'investisseur immobilier Vornado Realty Trust, le groupe n'arrivait plus à honorer ses échéances. "Je suis très déçu du résultat, mais nous n'avons plus le soutien financier nécessaire pour poursuivre les activités de la société aux États-Unis ", a déclaré Dave Brandon, directeur général de l'entreprise. "Nous mettons donc en place un processus ordonné pour fermer nos activités aux États-Unis et nous poursuivrons la réorganisation de certaines de nos activités internationales..."

3.000 emplois supprimés en Grande-Bretagne

Concernant ces dernières justement, les co-administrateurs judiciaires du distributeur ont dit que les 75 magasins restants du groupe en Grande-Bretagne fermeraient leurs portes d'ici six semaines, ce qui entraînera la suppression de quelque 3.000 postes... Toys "R" Us a précisé étudié divers options pour ses autres activités européennes, en France, en Espagne, en Pologne et en Autriche mais il est clair que la situation pourrait déboucher sur une liquidation et une fermeture des magasins comme aux Etats-Unis.

Quid de la France?

Le patron de Toys R Us France et Espagne a néanmoins tenté de rassurer ce matin. Dans un entretien accordé au 'Figaro', il affirme : Toys' R US France est orphelin, ça ne veut pas dire que nous sommes morts !" Jean Charretteur ajoutant : "L'équipe et moi-même, en étroite collaboration avec nos conseils et avocats, sommes en train d'étudier les mesures à mettre en place dans le but de préserver la continuité de l'activité ainsi que l'intérêt de l'ensemble de nos collaborateurs". Le dirigeant discuterait avec plusieurs repreneurs potentiels. Présent en France depuis 1989, l'enseigne compte 53 points de vente dans l'Hexagone et plus de 1.500 salariés.

Un coup dur pour le secteur

Cette liquidation va dans tous les cas avoir de graves conséquences pour l'ensemble du secteur, et notamment pour les centaines de fabricants de jouets, dont Mattel, le propriétaire de Barbie, ou encore Lego, qui écoulent une bonne partie de leurs produits dans les magasins Toys "R" Us. En France, l'industrie du jouet traverse sans doute la période la plus difficile de son histoire puisque La Grande Récré vient d'être placée sous redressement judiciaire...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.