Trafic toujours "faible" au port de Calais, demande "accrue" pour les remorques seules

Trafic toujours "faible" au port de Calais, demande "accrue" pour les remorques seules
Un camion passe près d'un panneau lumineux indiquant la fermeture de la frontière de l'Angleterre vers la France, le 21 décembre 2020 à Calais

AFP, publié le mardi 22 décembre 2020 à 12h26

Le trafic demeurait "faible" mardi matin au port de Calais, selon le gestionnaire, qui constate néanmoins une "demande accrue" pour les traversées de remorques seules, après la décision dimanche soir de suspendre pour 48 heures toutes les arrivées en provenance du Royaume-Uni.

"A 8h, le trafic est faible, 350 poids lourds. Nous observons une demande accrue pour les traversées en mode non accompagné (remorques seules), qui reste cependant raisonnable", a indiqué à l'AFP Benoît Rochet, directeur général délégué des ports de Calais et Boulogne-sur-Mer, faisant remarquer que "la période est généralement marquée par l'effondrement du trafic en raison des fêtes de fin d'année".

En temps normal, des ferries remplis de poids lourds effectuent des rotations presque continues entre Calais et Douvres, de l'autre côté du détroit, en une heure trente. Désormais, le port essaie de s'adapter pour transporter les remorques uniquement, car seul le fret non accompagné reste autorisé en provenance du Royaume-Uni.

De nombreux ensembles routiers, parmi lesquels beaucoup de plaques immatriculées en Roumanie, amenaient ainsi mardi leur remorque sur les vastes parkings de pré-embarquement, avant de repartir dans l'autre sens avec une remorque arrivant de Douvres, a constaté un correspondant de l'AFP.

Laurent, un chauffeur roumain a amené tôt mardi matin une remorque et, fatigué par les km parcourus, attend de pouvoir en récupérer une autre. 

"Dans une heure, je pourrai peut être prendre en charge la remorque et la marchandise qui vont débarquer de Douvres et j'irai les conduire en Belgique", espère-t-il.

Si quelques remorques sont importées - une centaine dans la journée de lundi selon la direction du port - les chauffeurs restent eux coincés sur les côtes anglaises. Selon la fédération nationale du transport routier du Pas-de-Calais, 30 camions de ses adhérents sont bloqués à Douvres.

"C'est peu, mais c'est parce que" le blocage "s'est passé un dimanche", a expliqué à l'AFP son président, David Sagnard, qui ne vas pas "envoyer de camions avant la semaine prochaine".

"Je ne vais pas aller bloquer mes camions de l'autre côté! Même si le transport reprenait à minuit ce mardi, il faudrait déjà attendre deux jours pour embarquer tous ceux qui sont en attente depuis samedi et dimanche. Les gars passeraient Noël en Angleterre...", a ajouté le patron de l'entreprise Carpentier.

Selon lui, le port de Douvres est bloqué faute de manutentionnaires en nombre suffisant : "on ne peut pas embarquer plus de 12 remorques sur un ferry. S'ajoute à cela le problème de stockage: leur capacité n'est que de 100 remorques", a-t-il avancé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.