Traité de libre-échange UE-Mercosur: négociation "bloquée"

Traité de libre-échange UE-Mercosur: négociation "bloquée"
Le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, lors d'une conférence de presse au G20 à Buenos Aires, le 19 mars 2018

AFP, publié le mardi 20 mars 2018 à 08h00

Les négociations en cours en vue d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Mercosur, le marché commun sud-américain, sont "bloquées", a déclaré lundi à Buenos Aires le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire.

S'exprimant en marge du G20 finances dans la capitale argentine, M. Le Maire a souligné que les agriculteurs sud-américains devaient être soumis au mêmes exigences que les paysans européens.

Jusqu'ici les émissaires européens et sud-américains évoquaient des avancées dans les discussions actuellement menées à Asuncion, le Paraguay présidant actuellement le bloc sud-américain. 

"La négociation avec le Mercosur, pour différentes raisons, est bloquée. Alors, on verra à l'avenir, on attend la décision des pays sud-américains, mais pour le moment, la négociation est bloquée", a déclaré le ministre français lors d'une conférence de presse en anglais. 

"Nous croyons dans un libre-échange basé sur une totale réciprocité, ce qui signifie que les règles applicables en France ou en Europe, doivent l'être en Argentine et au Brésil. Si les règles ne sont pas les mêmes, nous devons trouver une mesure compensatoire", a-t-il affirmé.

L'ancien ministre de l'Agriculture du président Nicolas Sarkozy a enfin lancé: "vous ne pouvez pas expliquer à un producteur qu'il doit se plier à des règles très contraignantes en France et en Allemagne, en Espagne ou en Italie, si le même produit n'est pas produit de la même manière sur un autre continent".

L'Argentine a toutefois donné une version différente de l'état des négociations. Selon un haut fonctionnaire argentin, qui s'est exprimé en marge du G20 Finances, un accord pourrait être trouvé d'ici la fin du premier semestre. 

Les discussions entre les deux blocs ont débuté voici 20 ans. Les Européens redoutent l'arrivée sur le marché de produits agricoles alors que les Sud-Américains craignent pour leur industrie la concurrence des produits européens manufacturés.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Traité de libre-échange UE-Mercosur: négociation "bloquée"
  • avatar
    pegase51 -

    : "vous ne pouvez pas expliquer à un producteur qu'il doit se plier à des règles très contraignantes en France et en Allemagne, en Espagne ou en Italie, si le même produit n'est pas produit de la même manière sur un autre continent"....

    Ah ben on airmerait la meme logique sur le tafta et le ceta !!!