Transformation numérique : un salarié sur trois se dit "dépassé" par la technologie

Transformation numérique : un salarié sur trois se dit "dépassé" par la technologie©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 04 octobre 2019 à 14h34

Selon le dernier baromètre de la Cegos, l'appréhension de la technologie continue de s'amplifier dans le monde du travail.

La transformation numérique des entreprises est un thème très à la mode dans le monde du travail... Pour autant, une bonne proportion des Français ne sent pas encore au niveau. Selon les résultats du baromètre international "Transformations, compétences et learning" de l'organisme de formation professionnelle Cegos, pas moins de 31% des salariés sondés affirment ne pas être prêts pour la transition et ont le sentiment d'être "dépassés" par la technologie.

Du point de vue des DRH, les résultats sont encore plus sévères. En, effet, selon eux, 42% d'entre eux pensent que les salariés le sont d'ores et déjà, soit 10 points de plus qu'en 2018, ce qui montre que le phénomène s'accentue.

A l'échelle européenne, l'étude se veut toutefois rassurante pour la France, qui n'est pas particulièrement à la traîne. Cette impression d'être démuni est aussi partagé par une même proportion de salariés allemands, italiens et espagnols.

La peur de voir son emploi disparaître

Ce sentiment est également accompagné d'une crainte de voir tout simplement son emploi disparaître avec la transformation digitale pour 51% des salariés. Cette peur est en très forte hausse par rapport à l'an dernier (+12 points). Les sondés estiment même à 92% que la technologie (gestion des données, automatisation et/ou intelligence artificielle...) pourrait modifier le contenu de leur travail.

Près de la moitié d'entre eux ont le sentiment de ne plus avoir les compétences nécessaires pour exercer leur métier convenablement. Loin de vouloir les rassurer, les DRH français semblent plutôt d'accord avec les salariés, puisque selon eux, 39% des emplois de leur entreprise présentent un risque d'obsolescence des compétences dans les trois ans à venir.

Les Français prêts à se financer pour se former

Conscients d'être à la traîne, les salariés sont prêts à se former pour 93% des sondés. Plus étonnant encore, 44% d'entre eux sont prêts à financer une partie des coûts de leur formation et 72% sont d'accord de le faire en dehors du temps de travail.

Toutefois, encore 81% utilisent tout de même les solutions de formation proposées par leur DRH et 71% les trouvent suffisantes, pertinentes et efficaces.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.