Travail, niveau de vie, mobilité sociale...: l'Insee a dressé le "portrait social" de la France depuis 40 ans

Travail, niveau de vie, mobilité sociale...: l'Insee a dressé le "portrait social" de la France depuis 40 ans
population habitants foule

Boursier.com, publié le mercredi 20 novembre 2019 à 16h41

L'institut, qui a publié l'édition 2019 de son étude "France, portrait social" a retracé 40 ans d'évolution de la société française. Voici quelques données à retenir.

C'est un portrait pour le moins contrasté qu'a dressé l'Insee... Dans un rapport de près de 300 pages, l'Institut national de la statistique et des études économiques s'est en effet intéressé à l'évolution de la société française depuis le milieu des années 1970, à travers de nombreuses thématiques.

L'étude s'est ainsi d'abord penché sur le temps de travail des Français. Depuis 1975 jusqu'au milieu des années 2000, la durée annuelle effective du travail a diminué de 350 heures (- 17%), pour atteindre 1.609 heures en moyenne.

Plus de flexibilité

Selon l'étude, une première baisse a été relevée entre 1975 et 1983 (- 145 heures). Elle a été accélérée par le passage de 40 à 39 heures hebdomadaires et l'arrivée de la cinquième semaine de congés payés, sous le gouvernement socialiste de Pierre Mauroy. Un deuxième repli a été observé avec le passage aux 35 heures, à partir de 2000 (- 210 heures), avant une stabilisation au milieu des années 2000.

Mais si les Français travaillent moins longtemps, les horaires se sont pour leur part flexibilisés sur la même période, avec notamment le travail du dimanche et le travail de nuit (entre minuit et cinq heures). Plus d'un quart des salariés (28 %) ont déclaré avoir travaillé le dimanche au cours de l'année 2016, contre 12% en 1974.

Les Français pessimistes concernant leur niveau de vie

L'Insee a par ailleurs constaté que l'opinion des Français concernant leur niveau de vie s'est fortement dégradé. En 1979, 46% d'entre eux estimaient qu'il s'était amélioré depuis une dizaine d'année. En 2019, ils ne sont plus de 24%. Pourtant, le niveau de vie médian a augmenté de 56% entre 1975 et 2016.

"Les jeunes Français âgés de 18 à 24 ans se démarquent dorénavant de leurs aînés par leurs inquiétudes bien plus vives en matière de santé et de sécurité, alimentées par des discours sanitaires et sécuritaires plus prégnants", précise le rapport.

L'ascension sociale des femmes

L'institut s'est également intéressé à l'évolution des femmes dans la société. "Pour les femmes comparées à leur mère, les destinées sociales ont évolué très favorablement dans le bas de l'échelle sociale depuis 40 ans", selon l'étude. Ainsi, en 2015, 71% des Françaises âgées de 35 à 59 ans, "actives ou anciennes actives occupées", relevaient d'une catégorie socioprofessionnelle différente de celle de leur mère, soit une hausse de 12 points par rapport à 1997.

Du côté des hommes, la tendance est restée stable pour les Français âgés de 35 à 59 ans. "En 2015 comme en 1977, près des deux tiers d'entre eux appartiennent à une autre catégorie socioprofessionnelle que celle de leur père", indique l'Insee.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.