Travailleurs précaires : la garantie de revenu de 900 euros prolongée jusqu'en juin

Travailleurs précaires : la garantie de revenu de 900 euros prolongée jusqu'en juin
Elisabeth Borne, ministre du Travail

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 15 février 2021 à 11h02

Cette aide concerne "ceux qui ont travaillé plus de 60% du temps en 2019" et "qui n'ont pas pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger leurs droits" au chômage du fait de la crise, selon la ministre du Travail.

Cette aide concerne "ceux qui ont travaillé plus de 60% du temps en 2019" et "qui n'ont pas pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger leurs droits" au chômage du fait de la crise, selon la ministre du Travail.

Un soulagement pour de nombreux travailleurs précaires... Face aux incertitudes liées à crise sanitaire et aux difficultés actuelles du marché du travail, l'aide aux travailleurs précaires sera prolongée jusqu'en juin, selon les informations de 'RTL'. La prolongation de cette prime, qui garantit un revenu de 900 euros par mois, a également été confirmée ce lundi par la ministre du Travail Elisabeth Borne.

La semaine dernière, un premier versement a été effectué sur les comptes de 405.000 demandeurs d'emploi, au titre des mois de novembre et décembre. Deux autres sont prévus pour fin février et fin mars. De nouveaux versements seront ainsi faits en avril, mai et juin, pour tenir jusqu'à l'été.

L'aide jusqu'à 900 euros par mois aux travailleurs précaires est une mesure exceptionnelle promise par le gouvernement pour les extras, les saisonniers, les travailleurs précaires dont les revenus ont chuté, dans le contexte de l'épidémie de Covid-19.

"Ceux qui ont travaillé plus de 60% du temps en 2019"

Il s'agit d'"une réponse exceptionnelle pour les 400.000 extras de la restauration, les permittents de l'événementiel ou d'autres secteurs inscrits à Pôle emploi", avait ainsi détaillé le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse fin novembre dernier.

La ministre du Travail, avait de son côté précisé qu'elle concernerait "ceux qui ont travaillé plus de 60% du temps en 2019", et "qui n'ont pas pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger leurs droits" au chômage du fait de la crise sanitaire.

Plus de 500.000 travailleurs précaires concernés

Cette aide de l'Etat est versée automatiquement par Pôle emploi aux demandeurs d'emploi qui remplissent les critères fixés par un décret du 30 décembre, avait précisé le ministère du Travail.

A terme, plus de 500.000 travailleurs précaires pourraient être concernés par le dispositif, dont "beaucoup de jeunes, des saisonniers de l'hôtellerie-restauration, des aides à domicile...", comme le précise 'RTL'. Il s'agit d'un effort budgétaire d'1 milliard d'euros supplémentaire, qui représente en moyenne 400 euros d'aide par mois et par personne concernée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.