Troisième confinement : le télétravail repart à la hausse

Troisième confinement : le télétravail repart à la hausse
Télétravail, travail à distance, protocole sanitaire en entreprise

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 08 avril 2021 à 13h22

"Les chiffres sont au plus haut depuis janvier, preuve que les salariés et les employeurs ont entendu notre appel", affirme la ministre du Travail Elisabeth Borne.

"Les chiffres sont au plus haut depuis janvier, preuve que les salariés et les employeurs ont entendu notre appel", affirme la ministre du Travail Elisabeth Borne.

Le travail à distance regagne du terrain... Alors que le gouvernement a multiplié les appels à télétravailler pour tenter d'endiguer l'épidémie de Covid-19, les Français semblent plus enclins à respecter les consignes, comme le montre une nouvelle enquête Harris Interactive pour le ministère du Travail dévoilée ce jeudi.

D'après cette étude, menée du 1er au 4 avril auprès d'un échantillon de 2.026 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus, 54% des actifs affirment que leur métier peut être exercé en télétravail.

Au cours de la semaine du 29 mars au 4 avril, alors que 19 départements étaient déjà soumis à des restrictions et avant la fermeture des écoles, 37% ont travaillé de chez eux au moins partiellement, contre 35% durant la semaine du 8 au 14 mars et 41% en novembre lors du deuxième confinement. D'autre part, 15% ont télétravaillé à temps complet, contre 13% en mars et 20% en novembre.

Tendance plus nette dans les 19 départements soumis aux restrictions

Parmi les actifs pouvant télétravailler "facilement et qui ont travaillé du 29 mars au 4 avril", 67% ont télétravaillé au moins partiellement (contre 65% en mars), et 37% ont travaillé à temps complet (contre 31% en mars).

L'étude souligne que cette tendance à la hausse est plus nette dans les 19 premiers départements concernés par des mesures de restrictions sanitaires. Le télétravail à 100% y a progressé de 9 points et 74% des salariés qui peuvent télétravailler "facilement" l'ont fait au moins partiellement. En Île-de-France, ce chiffre monte même à 78%.

En moyenne, le nombre de jours télétravaillés sur une semaine est reparti à la hausse. Les salariés qui travaillent à distance le font 3,6 jours par semaine, contre 3,4 en mars. En Île-de-France, ce chiffre atteint même 3,8 jours par semaine.

"Les salariés et les employeurs ont entendu notre appel"

Interrogée par 'Le Parisien' ce jeudi, la ministre du Travail Elisabeth Borne estime que "le télétravail s'est renforcé en quelques jours sur l'ensemble du territoire". "Les chiffres sont au plus haut depuis janvier, preuve que les salariés et les employeurs ont entendu notre appel", a-t-elle assuré.

Si le télétravail est toujours vécu difficilement pour certains d'entre eux (comme en mars, 34% des salariés affirment mal le vivre au quotidien), la ministre a tenu à rappeler qu'il s'agit d'"un moyen efficace pour freiner l'épidémie et il faut plus que jamais poursuivre les efforts".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.