Trump interdit les transactions avec ByteDance et Tencent, TikTok se dit "choqué"

Trump interdit les transactions avec ByteDance et Tencent, TikTok se dit "choqué"©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 07 août 2020 à 11h26

Avec l'élection américaine dans moins de trois mois, Trump a mis le bras de fer avec la Chine au coeur des ses thèmes de campagne.

C'est une escalade significative dans la confrontation avec Pékin, alors que les États-Unis cherchent à freiner la puissance de la Chine dans la technologie mondiale... Donald Trump a publié jeudi deux décrets interdisant aux entreprises américaines toute transaction avec les groupes chinois ByteDance, propriétaire de l'application de vidéos TikTok, mais aussi Tencent, qui possède l'application de messagerie WeChat.

Cette interdiction entrera en vigueur dans 45 jours et tombe alors que Donald Trump a donné jusqu'à mi-septembre à TikTok pour céder ses activités américaines à Microsoft.

TikTok s'est dit "choqué" par la décision de Washington. L'entreprise chinoise explique que depuis près d'un an, elle cherche à s'engager avec le gouvernement américain pour tenter de trouver une solution et ajoute qu'elle a même exprimé sa volonté de vendre ses activités américaines à une entreprise américaine. TikTok "suivra tous les recours disponibles afin de garantir
que la primauté du droit n'est pas écartée et que TikTok et ses utilisateurs sont traités équitablement", en passant s'il le faut par la justice américaine.
les tribunaux américains

Le ton monte du côté de l'administration Trump qui veut plus globalement intensifier ses efforts pour purger les applications chinoises "non fiables" des réseaux numériques américains et a qualifié les applications TikTok et WeChat de "menaces importantes" pour la sécurité des Etats-Unis.

Désinformation au profit du Parti communiste chinois

Que reproche Donald Trump à TikTok ? Il pense que l'application, qui permet de poster de courtes vidéos, peut être utilisée pour des campagnes de désinformation qui profitent au Parti communiste chinois et que les États-Unis doivent donc "prendre des mesures agressives contre les propriétaires de TikTok afin de protéger notre sécurité nationale".

WeChat de son côté "capture automatiquement de vastes pans d'informations de ses utilisateurs. Cette collecte de données menace de permettre au Parti communiste chinois d'accéder aux informations personnelles des Américains", a déclaré Donald Trump. Le géant chinois des technologies Tencent a cédé jusqu'à près de 10% à la Bourse de Hong Kong, tandis que le yuan perdait 0,4%.

Au coeur de la campagne

Avec l'élection américaine dans moins de trois mois, Trump a mis le bras de fer avec la Chine au coeur des ses thèmes de campagne. L'actuel locataire de la Maison blanche est derrière le démocrate Joe Biden dans les sondages, fragilisé par sa gestion de la crise sanitaire liée au coronavirus. Pékin semble donc être une cible de choix pour faire diversion.

Les relations entre les deux plus grandes puissances économiques mondiales se sont détériorées au fil de l'année à propos d'un éventail de sujets dont le commerce, malgré un accord décroché en début d'année entre les deux parties, après de longs mois de difficiles négociations, ou la situation politique à Hong Kong, le traitement de la minorité ouïghoure au Xinjiang, mais aussi les revendications de Pékin en mer de Chine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.