Trump reproche au président de la Fed d'être "content" de relever les taux d'intérêt

Trump reproche au président de la Fed d'être "content" de relever les taux d'intérêt
Le président Donald Trump et Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), à la Maison Blanche, le 2 novembre 2017

AFP, publié le mercredi 24 octobre 2018 à 07h37

Le président américain Donald Trump a renouvelé ses vives critiques vis-à-vis de la politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) et du président de la banque centrale, qu'il accuse d'être "content quand il fait grimper les taux d'intérêt".

"A chaque fois qu'on fait quelque chose de bien, il monte les taux d'intérêt", a déploré Donald Trump dans un entretien au Wall Street Journal, blâmant Jerome Powell qu'il a lui-même nommé à la tête de la Fed.

"C'est comme s'il était content de faire grimper les taux", tempête encore l'hôte de la Maison Blanche, rappelant que le président Obama "avait eu des taux zéro".

Depuis fin 2015, après presque dix ans de politique monétaire à taux quasi nuls pour soutenir une reprise poussive, la Fed a progressivement remonté les taux d'intérêts au jour le jour qui se situent actuellement entre 2% et 2,25%.

Pour éviter une résurgence de l'inflation et la surchauffe d'une économie hyper-stimulée par les coupes d'impôts de l'administration Trump, le Comité monétaire de la Fed prévoit de les réhausser encore une fois cette année d'un quart de point de pourcentage (0,25%) et sans doute trois fois l'année prochaine.

Mais pour Donald Trump qui se flatte d'avoir "une économie effervescente", la politique monétaire représente désormais "le plus gros risque", car selon lui "la Fed relève les taux trop vite".

La croissance américaine a atteint 4,2% en rythme annuel au 2e trimestre, son rythme le plus fort en quatre ans. Vendredi, le gouvernement publiera la 1ère estimation de l'expansion pour le 3e trimestre qui devrait être autour de 3,3%, selon les analystes.

Interrogé sur le fait de savoir s'il a des regrets d'avoir choisi Jerome Powell pour succéder à Janet Yellen à la tête de la banque centrale, M. Trump a répondu: "c'est trop tôt pour le dire, peut-être".

Pourrait-il renvoyer M. Powell ? "Je ne sais pas. Je dis seulement que je ne suis pas content de la Fed parce qu'Obama a eu des taux zéro", a répondu M. Trump qui depuis juillet sermonne de façon virulente la banque centrale, rompant avec la tradition de respect de l'indépendance de l'institution monétaire.

Il n'est pas clair s'il est possible pour le président des Etats-Unis de renvoyer un président de la banque centrale. La loi prévoit qu'un gouverneur de la banque centrale peut être renvoyé s'il y a "une cause". Cette disposition est censée s'appliquer aux gouverneurs qui sont nommés pour 14 ans tandis que le président de la Fed est nommé pour 4 ans en étant gouverneur pour 14 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.