Twitter : une photo publiée par Donald Trump supprimée pour des droits d'auteur

Twitter : une photo publiée par Donald Trump supprimée pour des droits d'auteur©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 02 juillet 2020 à 10h40

Cette photo, utilisée par le président américain dans un tweet publié le 30 juin, avait été prise par un photographe du 'New York Times', pour accompagner la parution d'un article en septembre 2015...

Nouvelle action de Twitter contre le président américain... Mercredi, la plateforme de microblogging a supprimé une photo publiée par Donald Trump après une plainte concernant les droits d'auteur émise par le 'New York Times'.

Cette photo, utilisée par le chef de l'Etat dans un tweet publié le 30 juin, avait été prise par un photographe du journal new-yorkais pour accompagner la parution, en septembre 2015, d'un article sur celui qui était alors candidat à l'élection présidentielle américaine.

Ainsi, à la place du tweet, un message indique que l'image "a été retirée en réponse à un rapport du détenteur des droits d'auteur". Cette mesure intervient dans un contexte tendu entre le réseau social et Donald Trump, qui se dit victime de censure de la part de la plateforme.

Une vidéo déjà désactivée

En mai, le président américain avait d'ailleurs signé un décret visant les opérateurs de réseaux sociaux après que Twitter a invité ses utilisateurs à vérifier la véracité d'un message du chef de la Maison blanche.

Twitter avait déjà, depuis lors, désactivé une vidéo publiée par le président américain pour une plainte relative aux droits d'auteur et accolé une mention "contenu manipulé" à une autre vidéo postée par Donald Trump.

Donald Trump banni de Reddit et Twitch

Alors que Twitter a amorcé la tendance, le forum Reddit et la plateforme de streaming Twitch ont également décidé, en début de semaine, de désactiver les comptes de soutien et de campagne du président américain, pour violation des règles contre les contenus haineux, comme le rapport le média 'Wired'.

Pour rappel, les réseaux sociaux font actuellement face à un regain de pression des annonceurs, qui souhaitent lutter contre empêcher le harcèlement, les discriminations et autres comportements insultants en ligne. Plusieurs grands groupes ont suspendu leurs publicités sur les plateformes, pour rejoindre la campagne "Stop Hate For Profit", qui dénonce les propos haineux sur ces réseaux. Sous pression, Facebook s'est déjà engagé à durcir ses outils de modération....

Vos réactions doivent respecter nos CGU.