Uber renonce à ses activités en Asie du Sud-Est

Uber renonce à ses activités en Asie du Sud-Est©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 26 mars 2018 à 09h44

Uber Technologies a annoncé dimanche avoir vendu son activité dans le Sud-Est asiatique à son grand concurrent VTC régional Grab. Pour le géant américain, il s'agit de la deuxième cession en Asie, après sa sortie de Chine, et la fin de la guerre avec un de ses rivaux locaux. Grab occupe une position dominante sur plusieurs marchés d'Asie du Sud-Est où vivent quelque 640 millions de personnes

Dans le cadre de l'accord, Uber prend 27,5% du capital de Grab, ce qui valorise l'activité dans son ensemble à six milliards de dollars, autant que lors de sa dernière levée de capitaux. La vente comprend également l'activité de livraison de repas à domicile Uber Eats.

Cette vente marque la première grande opération de consolidation du secteur dans le sud-est asiatique. De quoi renforcer la pression sur l'indonésien Go-Jek, soutenu par Alphabet, maison mère de Google, et le chinois Tencent Holdings.

Arrivée de SoftBank

Par ailleurs, Dara Khosrowshahi, directeur général d'Uber, rejoint le comité directeur de Grab. Uber obtiendra une participation pouvant atteindre un maximum de 30% dans la nouvelle entité issue de la fusion entre les deux activités, selon une source proche du dossier. Le géant américain des VTC a obtenu en janvier un financement de plusieurs milliards de dollars auprès du conglomérat japonais SoftBank Group, également actionnaire de Grab, ce qui laissait présager d'un éventuel rapprochement avec le groupe asiatique.

L'accord entre Grab et Uber est similaire à celui conclu en Chine en 2016, lorsque le chinois Didi Chuxing a racheté les actifs d'Uber en échange d'une participation chez son rival.

86 millions de téléchargements.

Grab, qui a commencé comme application de taxi à Kuala Lumpur en 2012, est devenu le principal service de transport routier de la région au cours des dernières années avec 4 milliards de dollars levés auprès d'investisseurs. Il a récemment été valorisé à 6 milliards de dollars, selon CB Insights. Aujourd'hui, avec plus de 86 millions de téléchargements d'applications mobiles, Grab propose une large gamme de services de covoiturage dans 191 villes à Singapour, en Indonésie, aux Philippines, en Malaisie, en Thaïlande, au Vietnam, au Myanmar et au Cambodge.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU