Un des cofondateurs de Twitter quitte le conseil d'adminisration

Un des cofondateurs de Twitter quitte le conseil d'adminisration
Le confondateur de Twitter Evan Williams (à gauche), lors d'un forum technologique dans le Colorado en juillet 2015

AFP, publié le samedi 23 février 2019 à 04h28

Evan Williams, cofondateur de Twitter avec Jack Dorsey, Biz Stone et Noah Glass, va quitter le conseil d'administration du réseau social à la fin du mois, selon des documents déposés auprès du gendarme américain de la Bourse.

"Ce furent 13 années incroyables et je suis très fier de ce que Twitter a réussi à faire durant mon temps passé au sein de l'entreprise. Je vais continuer à soutenir l'équipe au moment où je veux me consacrer à d'autres projets", a écrit Evan Williams, cité dans le document.

Il a poursuivi sur Twitter: "Merci @jack et @biz pour avoir démarré cette folle entreprise avec moi et de continuer à la rendre meilleure".

Evan Williams avait dirigé Twitter pendant quelques années avant d'être évincé en 2010.

Jack Dorsey, qui est président du conseil d'administration et directeur général de Twitter, a lancé: "ta voix va nous manquer pendant les conversations du conseil" sur le réseau social.

Evan Williams est à l'origine d'une startup, Odeo, qui a coulé mais a permis au groupe des quatre de se trouver et d'inventer Twitter en 2006.

Evan Williams a aussi, avec Biz Stone, créé Medium,  plateforme en ligne de publication qui a les faveurs de la crème de la sociéé numérique. Jeff Bezos, le patron d'Amazon et du Washington Post, s'y était récemment livré à des révélations intimes pour dénoncer un tabloïd proche de M. Trump qu'il accuse de vouloir le faire chanter.

Twitter traverse une phase difficile et, à l'instar d'autres réseaux sociaux, se voit reprocher d'encourager la diffusion d'infox ou de messages haineux et violents. L'entreprise a promis de faire de l'opération de nettoyage du réseau une priorité.

Au-delà des critiques, Twitter a du mal à attirer de nouveaux utilisateurs même si 2018 a marqué son premier exercice bénéficiaire. 

Le réseau aux 280 caractères avait seulement 321 millions d'usagers mensuels actifs (MAU) pendant les trois derniers mois de 2018, soit 9 millions de moins sur un an et 5 millions de moins par rapport au seul troisième trimestre, selon les chiffres publiés début février.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.