Un million d'emplois perdus en France d'ici la fin de l'année, selon Euler Hermes

Un million d'emplois perdus en France d'ici la fin de l'année, selon Euler Hermes
salariée d'une usine

Boursier.com, publié le vendredi 25 septembre 2020 à 08h57

Les défaillances d'entreprises françaises devraient reculer de -9% en 2020, avant de connaître une explosion de +32% en 2021, estime l'assureur-crédit.

9 mois après l'apparition du virus Covid-19, Euler Hermes fait le point sur l'économie mondiale sans grand optimisme. Le retour aux niveaux d'avant-crise n'interviendra pas avant 2022, écrit le leader mondial de l'assurance-crédit. Il prévoit ainsi une récession mondiale de -4,7% en 2020, suivie d'un rebond de croissance de +4,6%...

Après un fort effet de rattrapage au troisième trimestre 2020, un ralentissement de la reprise est à prévoir en fin d'année et début 2021. "En cause principalement, le durcissement des mesures sanitaires destinées à enrayer la propagation du virus. Celles-ci freineront les perspectives de redémarrage d'activité à l'échelle mondiale"...

Et la France ?

Concernant la France, Euler Hermes prévoit une récession de l'ordre de -9,8% en 2020, avant un rebond mesuré de +6,9% seulement en 2021. Quelque 715.000 emplois ont été supprimés au premier trimestre et Euler Hermes estime qu'avec la suppression progressive des mesures de soutien aux entreprises, le nombre total d'emplois supprimés en France atteindra 1 million d'ici la fin de l'année.

Le taux de chômage en France devrait ainsi grimper à 12,5% en 2021... "Heureusement, le plan de relance français de 100 milliards d'euros (soit 4,3% du PIB) offrira à la croissance française un stimulus de l'ordre de 2,4 points de PIB entre 2020 et 2022. Ce plan étant axé sur l'offre, il devrait toutefois conduire à une reprise économique en décalé par rapport aux pays dont les plans se concentrent sur la demande (Allemagne, États-Unis et Chine notamment), et ses effets positifs prendront plus de temps à se matérialiser", peut-on lire dans le document.

Explosion des défaillances en 2021

Les défaillances d'entreprises françaises devraient reculer de -9% en 2020, avant de connaître une explosion de +32% en 2021. En cause ici aussi, la mise sous perfusion d'entreprises qui étaient déjà fragiles avant la crise, et qui se retrouveront à nouveau en difficulté dès que les mesures publiques prendront fin et qu'il faudra honorer ses engagements (remboursement du PGE, paiement du décalage de charge entre autres).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.