Un 'Plan vélo' pour changer les habitudes des Français

Un 'Plan vélo' pour changer les habitudes des Français©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 14 septembre 2018 à 14h40

Aménagement des voiries, incitations financières des employeurs, apprentissage, le gouvernement entend favoriser la culture du vélo dans l'hexagone. L'objectif est de passer de 3% de déplacement faits à vélo, "ce qui n'est quand même pas beaucoup, à 9% d'ici à 2024", explique le Premier ministre, Edouard Philippe dans un entretient accordé au Courrier de l'Ouest. Le chef du gouvernement entend ainsi "respecter la qualité de vie" et "être à la hauteur des enjeux de la transition écologique".

Modifier les infrastructures

Le Premier ministre et le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, sont à Angers ce vendredi pour présenter les 25 mesures de ce Plan vélo. Il prévoit la création d'un fonds destiné à assurer la continuité des pistes cyclables parfois interrompues entre deux communes par une rocade ou une voie de chemin de fer. L'Etat le cofinancera avec les collectivités territoriales.

Le plan prévoit également la systématisation des sas vélo en amont des feux tricolores, cet espace réservé aux bicyclettes entre le feu et la ligne où doivent s'arrêter les voitures. Le double sens cyclable déjà obligatoire dans les zones où la circulation est limitée à 30km/h sera étendue aux zones à 50km/h sauf si cela présente un danger.

Un enjeu de taille

Le gouvernement entend aussi développer des mécanismes pour favoriser l'utilisation du vélo sur des trajets domicile-travail. "C'est un enjeu crucial et pour lequel il y a de grosses marges d'amélioration", indique le Premier ministre.

L'indemnité kilométrique instituée par le loi sur la Transition énergétique de 2015 va être supprimée. Elle permettait aux employeurs d'indemniser de manière facultative les salariés circulant à vélo à hauteur de 25 centimes d'euro par kilomètre parcouru. Aux calculs compliqués, la nouvelle version préfère un forfait, jusqu'à 400 euros par an. "L'Etat, en tant qu'employeur, va mettre en place un forfait de 200 euros pour l'ensemble de ses agents et ce, à partir de 2020", précise le chef du gouvernement.

Apprentissage

Pour inculquer la culture vélo, le plan prévoit aussi que chaque enfant rentrant en sixième devra savoir manier la bicyclette. Pour mettre en place toutes ces mesures, le plan vélo sera doté de 50 millions d'euros par an sur les sept prochaines années. Les associations demandaient 200 millions d'euros chaque printemps.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU