Une 2ème journée de solidarité, piste intéressante pour Macron

Une 2ème journée de solidarité, piste intéressante pour Macron
retraite seniors

Boursier.com, publié le lundi 16 avril 2018 à 10h06

Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé avait ouvert la brèche la semaine dernière, évoquant une seconde journée de solidarité sur le principe de la Pentecôte. Dans son interview télévisée dimanche soir, Emmanuel Macron a déclaré qu'il n'était pas opposé à l'idée d'un second jour travaillé non-payé pour financer à l'avenir la prise en charge des personnes âgées dépendantes.

"C'est une piste (...) Est-ce que ça a bien marché la dernière fois ? Je ne suis pas contre, je pense que c'est une piste intéressante, il faut le regarder, ce qui est sûr c'est qu'il faut construire cette solidarité. Ca peut être une option", a déclaré le chef de l'État interrogé le dimanche 15 avril par Jean-Jacques Bourdin (BFMTV et RMC) et Edwy Plenel (Mediapart).

Solidarité active

L'idée a été lancée jeudi par la ministre de la Santé et des Solidarités Agnès Buzyn, sur BFM TV et RMC, alors que plus de 5 millions de personnes seront âgées de plus de 85 ans en France d'ici 2050, selon ses chiffres. "Jean-Pierre Raffarin avait inventé la journée de solidarité active, le lundi de Pentecôte. On pourrait imaginer avoir deux lundis de Pentecôte travaillés", a-t-elle déclaré, ajoutant tout de suite qu'elle n'avait "pas envie de donner (son) opinion" sur cette option.

Rappelons qu'en 2004 - un an après l'épisode de canicule - le Premier ministre de l'époque Jean-Pierre Raffarin avait instauré une "journée de solidarité au bénéfice des personnes âgées et handicapées". Il s'agit d'une journée travaillée non rémunérée pour le salarié qui avait alors était fixée au lundi de Pentecôte...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.