Une carte pour mieux choisir son opérateur mobile

Une carte pour mieux choisir son opérateur mobile©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 18 septembre 2017 à 15h33

Comment être sûr de choisir l'opérateur qui proposera la meilleure couverture réseau autour de chez soi ? Pour le savoir, le gendarme des télécoms, l'Arcep, vient de lancer un outil cartographique, permettant de comparer les performances d'Orange, SFR, Bouygues ou Free selon la zone choisie.

Pour répondre au mieux aux attentes des consommateurs, cette carte, disponible sur le site monreseaumobile.fr, fait la synthèse entre les documents fournis par les opérateurs et la qualité mesurée sur le terrain par l'Arcep avec plus d'un million de mesures.

"Choc de transparence"

"Avec ces nouvelles cartes, l'Arcep entend stimuler les opérateurs pour doper encore la couverture mobile. Il s'agit de provoquer un choc de transparence, pour réorienter la concurrence que se livrent les opérateurs, afin que celle-ci porte non seulement sur les prix mais aussi sur les performances des réseaux", peut-on lire dans un communiqué.

Pas de problème pour téléphoner à Paris, selon la couleur qui apparait sur la carte, avec du rouge vif : il s'agit d'une "très bonne couverture", selon l'Arcep, c'est à dire que "vous devriez pouvoir téléphoner et échanger des SMS à l'extérieur des bâtiments, et, dans la plupart des cas, à l'intérieur des bâtiments".

Dans les zones moins bien couvertes, selon la légende, "vous devriez pouvoir téléphoner et échanger des SMS à l'extérieur des bâtiments dans la plupart des cas, et, dans certains cas, à l'intérieur des bâtiments".

Enfin, certaines zones sont visiblement nettement moins bien couvertes. En Mayenne, par exemple, la petite commune de Deux Evailles, s'affiche dans une couleur très pâle. "Vous devriez pouvoir téléphoner et échanger des SMS à l'extérieur des bâtiments dans la plupart des cas, mais probablement pas à l'intérieur des bâtiments", explique l'Arcep.

Appel aux développeurs

Les cartes proposées permettent de différencier la qualité de couverture pour les appels et les sms de celle pour la couverture internet, suivant les différents opérateurs. "Cette mise à disposition publique des données permettra ainsi à tout un chacun de les utiliser, d'en évaluer la fiabilité, et de créer de nouveaux comparateurs de la couverture des opérateurs mobiles", se félicite l'Arcep, qui appelle d'ailleurs les organismes et entreprises intéressés à se saisir de ces nouvelles données pour développer des applications.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.