Une hausse moins salée pour les frais bancaires en 2018

Une hausse moins salée pour les frais bancaires en 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 19 décembre 2017 à 14h46

Les frais bancaires des Français vont encore augmenter l'an prochain : ils devraient atteindre en moyenne 194,30 euros, ce qui matérialise une hausse de 0,25% sur un an, selon la dernière étude du comparateur Panorabanques.com. Cette progression est cependant moins importante qu'en 2016 (+2,3%) et qu'en 2017 (+1,7%). L'explication tient, selon les auteurs de cette étude, dans un environnement concurrentiel plus fort, avec par exemple l'arrivée d'Orange Bank, ou des néo-banques, et dans un contexte de mobilité bancaire facilitée.

Après avoir presque triplé en cinq ans, les frais de tenue de compte ralentissent. Ils s'établiront à 18,50 euros par an en moyenne et augmenteront de 2,2% l'an prochain (contre 11% en 2017 et 77% en 2016). "Pour la 1ère fois depuis 2013, le nombre de banques facturant des frais de tenue de compte n'augmente pas", note Panorabanques. Seules 19 établissements n'en font toujours pas payer : sept caisses du Crédit Agricole, LCL et le Crédit Coopératif. A l'image des principales banques en ligne, la nouvelle venue, Orange Bank, ne fait pas non plus payer ses clients pour ce service.

La carte bancaire va coûter plus cher

Le coût de la carte bancaire, qui représente un tiers de la facture totale, continue de monter dans deux banques sur trois et s'établit en moyenne à 64,40 euros par an. Sur la période 2013-2018, les cotisations ont augmenté de 5,4%, soit deux fois plus vite que l'inflation. La cotisation des cartes à débit différé est épargnée, et baisse même de 0,9%, tandis que celle des cartes à débit immédiat, qui sont les plus répandues, augmente de 1,5%.

Du côté des frais de découvert, qui représentent un peu plus de 30% des frais totaux, Panorabanques évoque une stabilité en 2018, avec une note en moyenne 60,20 euros de frais de découvert. Le comparateur rappelle que les banques 100% en ligne comme Boursorama Banque, Fortuneo, Hello bank! et ING Direct ne facturent pas de commission d'intervention, de même qu'Orange Bank. La seule banque nationale qui facture assez nettement en dessous du plafond légal de 8 euros est La Banque Postale (6,90 euros).

Les transferts plus chers

Autre enseignement de cette étude : les banques pénaliseront d'avantage en 2018 les clients qui transfèrent leur compte dans un autre établissement. Les frais de clôture de compte sont interdits depuis 2005, mais les établissements se rattrapent sur d'autres produits. Ainsi, les frais de transfert d'un PEL progresseront de 9% l'an prochain, passant de 74,40 euros à 81 euros, tandis que ceux d'un PEA progresseront de 10% (142 euros à 155,90 euros).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU