Une très belle année 2017 pour les 500 personnes les plus riches de la planète

Une très belle année 2017 pour les 500 personnes les plus riches de la planète
Jeff Bezos Amazon

Boursier.com, publié le mercredi 27 décembre 2017 à 14h32

Les personnes les plus fortunées de la planète sont devenues nettement plus riches en 2017. La hausse quasi continue des marchés boursiers, Wall Street en tête, explique en grande partie le fait que les 500 personnes les plus prospères du monde ont accumulé 1.000 milliards de dollars supplémentaires cette année. Selon le Bloomberg Billionaires Index, les 500 personnes les plus aisées du monde disposaient d'une fortune globale de 5.300 Mds$ au 26 décembre 2017 contre 4.400 Mds$ un an plus tôt.

Jeff Bezos est l'homme le plus riche du monde

Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, a vu sa fortune augmenter de 34,2 Mds$ cette année, à près de 100 Mds$. L'homme le plus riche du monde, qui enregistre le plus gros gain du classement, devance Bill Gates et ses 91,3 Mds$. Hui Ka Yan, le fondateur de China Evergrande Group, affiche le deuxième plus important gain de l'année (+25,9 Mds$). Plus globalement, les 38 milliardaires chinois présents dans le classement établi quotidiennement par Bloomberg, ont accru leur richesse de 177 Mds$ (+65%). Les milliardaires américains restent malgré tout plus nombreux (159) avec une fortune cumulée de 2.000 Mds$ (+315 Mds$ ou +18% sur un an).

60 perdants, dont Patrick Drahi

Au global, 440 milliardaires ont vu leur patrimoine augmenter en 2017 tandis que 60 n'ont pas profité de cette année fructueuse. Bien connu en France, Patrick Drahi est le grand perdant de l'année puisque sa fortune a chuté de 39% à 4,1 Mds$. La chute du titre Altice n'est pas étrangère à ce recul. Le prince saoudien, Alwaleed Bin Talal, ne gardera également pas un bon souvenir de ce millésime puisque sa richesse a fondu de 1,9 Md$ à 17,8 Mds$. Le prince a été un des nombreux officiels arrêtés dans le cadre de la purge anti-corruption menée par le prince hériter Mohamed  bin Salman. Enfin, Christo Wiese, l'ancien patron et premier actionnaire de Steinhoff, n'a pas été épargné (-1,8 Md$) par la chute de l'action du distributeur sud-africain sur fond de soupçons d'irrégularités comptables.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.