Vacances d'été : 13% des Français prévoient de voyager à l'étranger

Vacances d'été : 13% des Français prévoient de voyager à l'étranger
portugal, vacances, plage

Boursier.com, publié le mardi 09 juin 2020 à 16h32

Malgré le contexte, 81% des Français qui comptent partir cet été sont optimistes sur le fait que leur séjour se déroulera sans encombre, selon une enquête réalisée par BVA pour Les Entreprises du Voyage.

Alors que le gouvernement a annoncé fin mai la deuxième phase de déconfinement et la suppression de l'interdiction de se déplacer à plus de 100 km de son domicile, les Français ont déjà commencé à envisager leurs vacances. Et pour la plupart d'entre eux, elles se feront en France...

Selon une enquête réalisée par BVA pour Les Entreprises du Voyage, qui fédère les entreprises du secteur, 59% des Français comptent désormais voyager cet été (contre 55% en 2019). Parmi eux, 87% projettent des vacances dans l'Hexagone et 13% à l'étranger. "Au cours des années précédentes, cette proportion était de l'ordre de 2/3 pour la France et de 1/3 pour l'étranger", précise la fédération.

L'enquête, menée du 2 au 4 juin auprès d'un échantillon de 1.055 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, relève des intentions de départ plus fortes chez certaines populations. Les deux tiers des Franciliens prévoient effectivement de partir (67%).

Peu de réservations pour le moment

Moins de la moitié des personnes qui envisagent de partir en vacances ont déjà effectué leurs différentes réservations (44% contre 60% habituellement). A l'inverse, 56% des sondés ne l'ont pas encore fait, notamment les personnes qui prévoient de partir en France (58%).

"Cela traduit le manque de visibilité des Français sur l'évolution de la situation dans les semaines à venir, et ce, en dépit de leurs envies d'ailleurs", commente la fédération de la profession. Si un certain flottement est observé dans les démarches de réservation, l'état d'esprit des futurs vacanciers reste tout de même plutôt positif.

Hôtels et clubs de vacances

En effet, malgré le contexte, 81% d'entre eux sont optimistes sur le fait que leur séjour se déroulera sans encombre. "Les populations les plus positives sont identiques à celles ayant déjà réservé les différents éléments de leurs vacances : les moins de 35 ans, les foyers avec enfant(s), les salariés et les personnes appartenant aux catégories socio-professionnelles plus élevées", précise Les Entreprises du Voyage.

D'ailleurs, 39% envisagent de passer leurs vacances dans un endroit "collectif" (hôtel, club de vacances...), alors que la location entre particuliers est plus secondaire : 20% l'envisagent pour cet été. "Les foyers avec enfant(s) et les individus appartenant aux catégories socio-professionnelles inférieures y ont davantage recours (26%)", précise l'étude.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.