Vaccin : la Haute autorité de santé française va rendre son avis

Vaccin : la Haute autorité de santé française va rendre son avis©Boursier.com

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 22 décembre 2020 à 10h58

L'Agence française du médicament a donné son feu vert à l'utilisation du vaccin américano-allemand, une décision également validée par la Commission européenne.

L'Agence française du médicament a donné son feu vert à l'utilisation du vaccin américano-allemand, une décision également validée par la Commission européenne.

La Haute autorité de santé va rendre son avis sur le vaccin développé par les laboratoires Pfizer et Biontech "dans les prochaines heures, les prochains jours", avant le 26 décembre, a déclaré mardi le ministre français de la Santé, Olivier Véran. La campagne vaccinale contre le COVID-19 doit démarrer dimanche en France, comme dans le reste de l'Europe...

L'Agence française du médicament a donné son feu vert à l'utilisation du vaccin américano-allemand, une décision également validée par la Commission européenne.

Méthode

Interrogé sur BFM TV à l'occasion d'un déplacement sur ce thème, Olivier Véran a assuré que la campagne vaccinale en France se ferait de façon méthodique, avec une priorité accordée dans les premières semaines "aux personnes âgées qui vivent en établissements collectifs".

Plus de 14.000 établissements sont concernés dans tout le pays...

"Nous ne confondrons pas vitesse et précipitation", a-t-il dit, rappelant que le consentement des personnes serait recueilli, la vaccination n'étant pas obligatoire.

Un million de personnes pour la première phase

La première phase de la campagne concernera un million de personnes et se poursuivra courant janvier et probablement début février en raison du délai de trois semaines nécessaire entre l'administration des deux doses du vaccin.

S'agissant du recueil du consentement, un guide sera distribué dans les Ehpad (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.