Vaccination : Olivier Véran annonce une "mesure dérogatoire" pour cet été

Vaccination : Olivier Véran annonce une "mesure dérogatoire" pour cet été
Olivier Véran, Ministre de la Santé...

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 03 juin 2021 à 10h34

Elle "va permettre, lorsque vous prenez rendez-vous pour votre première injection, d'avoir 2 semaines supplémentaires entre la première et la deuxième injection", a indiqué le ministre de la Santé.

Elle "va permettre, lorsque vous prenez rendez-vous pour votre première injection, d'avoir 2 semaines supplémentaires entre la première et la deuxième injection", a indiqué le ministre de la Santé.

Alors que la France souhaite tenir le rythme des vaccinations contre le Covid-19 pendant l'été, le ministre de la Santé Olivier Véran a apporté des précisions mercredi soir, en annonçant notamment "une mesure dérogatoire" qui permettra de décaler son rendez-vous de seconde dose de vaccin contre le coronavirus.

"Il y aura une mesure dérogatoire, qui démarre à partir de demain ou des tous prochains jours", a-t-il expliqué au JT de 20H de 'TF1', ajoutant qu'une mesure "va permettre, lorsque vous prenez rendez-vous pour votre première injection, d'avoir 2 semaines supplémentaires entre la première et la deuxième injection".

"Quand vous êtes vaccinés avec Pfizer ou Moderna en centre, vous avez aujourd'hui un rendez-vous 7 semaines plus tard pour votre rappel de vaccin", a rappelé le ministre. Avec cette mesure dérogatoire, "vous pourrez le programmer pour 6 à 8 semaines plus tard", a-t-il ajouté.

Il faudra se faire vacciner "dans le même centre"

En revanche, il faudra se faire vacciner "dans le même centre", comme l'avait déjà indiqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal fin mai. "Quand vous prenez rendez-vous pour une première dose dans un centre, la deuxième dose de vaccin, le deuxième rendez-vous, doit être pris dans ce centre" pour ne pas entraîner une désorganisation, avait-il souligné sur 'franceinfo'.

"On ne pouvait pas demander aux médecins et aux pompiers varois de vacciner toute la population française pendant l'été, ils ont aussi d'autres missions à conduire", a de son côté justifié le ministre de la Santé. "Cette flexibilité, cette souplesse permettra de ne pas freiner la vaccination au mois de juin", a-t-il également estimé.

Vaccination des adolescents ouverte le 15 juin

Par ailleurs, Olivier Véran est revenu sur la vaccination des adolescents, annoncée plus tôt dans la soirée de mercredi par Emmanuel Macron. Le président de la République a pour rappel indiqué qu'elle sera ouverte à partir du 15 juin prochain. "Effectivement, la vaccination sera ouverte aux 12-18 ans", a confirmé le ministre, rappelant que l'exécutif dispose de "tous les feux verts des autorités sanitaires françaises et européennes et mondiales" pour vacciner cette classe d'âge.

"Elle se fera évidemment sur la base du volontariat, avec l'accord des parents, elle ne sera en aucun obligatoire", a-t-il assuré, précisant que l'objectif est de "limiter les fermetures de classes de collège ou de lycée à la rentrée, protéger aussi les ados qui, parfois, peuvent développer des formes symptomatiques".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.