Vaccination : vers un accès prioritaire aux travailleurs de la "deuxième ligne" ?

Vaccination : vers un accès prioritaire aux travailleurs de la "deuxième ligne" ?
Elisabeth Borne, ministre du travail

Orange avec Boursier.com, publié le lundi 19 avril 2021 à 13h49

La ministre du Travail Elisabeth Borne a jugé "important de donner un accès prioritaire à la vaccination aux professions les plus exposées"...

La ministre du Travail Elisabeth Borne a jugé "important de donner un accès prioritaire à la vaccination aux professions les plus exposées"...

Alors que les enseignants et les forces de l'ordre de plus de 55 ans peuvent bénéficier de créneaux réservés de vaccination contre le Covid-19, la ministre du Travail Elisabeth Borne a plaidé ce lundi pour un accès prioritaire à la vaccination pour les travailleurs de la "deuxième ligne", citant notamment les éboueurs et les conducteurs de bus.

"C'est important de donner un accès prioritaire à la vaccination aux professions les plus exposées. Ça peut être les éboueurs, les conducteurs de bus, les agents d'entretien ou les assistantes maternelles...", a-t-elle estimé sur 'France Inter'.

"On travaille depuis des mois sur la liste des travailleurs de la deuxième ligne. Je souhaite notamment un accès prioritaire à la vaccination pour les éboueurs et les conducteurs de bus ", a poursuivi la ministre.

Concertation mardi

"Il y a des études qui nous montrent comment ils ont été exposés, qu'ils ont été présents à leur poste de travail depuis le début de la crise... Et ce sont effectivement des professions pour lesquelles je souhaite qu'il puisse y avoir un accès prioritaire à la vaccination", a insisté Elisabeth Borne. Une concertation se tiendra mardi avec les organisations patronales et syndicales pour définir quelles seront les professions concernées.

La semaine dernière, le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger avait également estimé que les salariés de la "deuxième ligne" devraient également être vaccinés en priorité. "Les salariés du commerce, de la grande distribution, les enseignants et un certain nombre d'agents publics... Je crois qu'il faut que tous ceux et toutes celles qui sont en présentiel, qui le sont maintenant depuis plus d'un an, puissent accéder à la vaccination le plus rapidement possible", avait-il affirmé sur 'BFM Business'.

La CFDT plaide pour une vaccination "sur le lieu de travail"

"C'est une demande tout à fait légitime", avait poursuivi le dirigeant syndical, tout en plaidant pour une vaccination "sur le lieu de travail si c'est possible, par le biais de service de santé au travail, c'est-à-dire la médecine du travail qui commence à s'organiser...".

Pour rappel, comme l'avait annoncé le Premier ministre Jean Castex, des créneaux dédiés de vaccination ont d'ores et déjà été ouverts dès ce week-end pour les enseignants, les policiers et les gendarmes de plus de 55 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.