Variant Delta : "une augmentation de 50 à 60% des cas d'une semaine sur l'autre", selon Véran

Variant Delta : "une augmentation de 50 à 60% des cas d'une semaine sur l'autre", selon Véran
Olivier Véran, Ministre de la Santé...

Orange avec Boursier.com, publié le jeudi 08 juillet 2021 à 13h52

"Tant que nous n'aurons pas atteint l'immunité collective, que nous ne sommes pas à 90% ou 95%, nous permettons au virus de continuer à se transmettre et donc d'entraîner des vagues épidémiques", a affirmé le ministre de la Santé.

"Tant que nous n'aurons pas atteint l'immunité collective, que nous ne sommes pas à 90% ou 95%, nous permettons au virus de continuer à se transmettre et donc d'entraîner des vagues épidémiques", a affirmé le ministre de la Santé.

Les inquiétudes continuent de monter face au variant Delta... Alors que l'épidémie a accéléré cette semaine dans toutes les régions du monde, en France, le ministre de la Santé Olivier Véran a de nouveau alerté ce jeudi sur la montée en puissancedu variant anciennement dit "indien", réputé très contagieux.

"Ce qu'on constate, c'est une augmentation de 50 à 60% des cas d'une semaine sur l'autre. Donc si vous faites le calcul, on est à 2.500 cas, et on peut rapidement passer de 3.700-3.800 en une semaine, et ensuite passer à 5.500...", a-t-il expliqué à l'issue d'un déplacement commun, avec le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, auprès de jeunes, avant de souligner : "on a déjà vécu ça, c'est ce qui s'appelle le départ d'une vague épidémique".

Mais "nous ne sommes pas dans les mêmes conditions que les vagues précédentes : une partie conséquente de gens fragiles sont vaccinés, et certains éviteront la transmission du virus parce qu'ils sont vaccinés", a poursuivi le ministre depuis le centre de vaccination de l'AccorHotel Arena...

"Le vaccin protège à 100% du confinement"

"Tant que nous n'aurons pas atteint l'immunité collective, que nous ne sommes pas à 90% ou 95%, nous permettons au virus de continuer à se transmettre et donc d'entraîner des vagues épidémiques", a affirmé Olivier Véran. "C'est le cas en Angleterre, au Portugal et dans d'autres pays", a-t-il ajouté, tout en rappelant que ce variant est "très contagieux".

Le gouvernement plaide alors une nouvelle fois pour la vaccination contre le Covid-19 pour éviter la mise en place de nouvelles restrictions sanitaires. "Le vaccin protège à 100% du confinement", a insisté le ministre de la Santé.

"Remettez le masque à l'intérieur"

"Continuez ou reprenez le gel hydroalcoolique, remettez le masque à l'intérieur là où vous devez le porter, respectez la distanciation sociale même si vous êtes contents de vous retrouver, même si vous allez à la plage, même si vous allez faire la fête", a-t-il également appelé.

Pour rappel, Emmanuel Macron doit présider lundi un Conseil de défense sanitaire exceptionnel. La question de l'obligation vaccinale pour les soignants, ainsi que celle sur l'extension du pass sanitaire, seront abordées...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.