Ventes en ligne : plus de 100 milliards d'euros en France cette année ?

Ventes en ligne : plus de 100 milliards d'euros en France cette année ?
Fevad, shopping

Orange avec Boursier.com, publié le mardi 08 décembre 2020 à 14h22

Sur le neuf premiers mois de l'année, les ventes en ligne ont progressé de 5% par rapport à la même période l'an passé pour atteindre 77,9 milliards d'euros, selon la Fevad (fédération du e-commerce).

Sur le neuf premiers mois de l'année, les ventes en ligne ont progressé de 5% par rapport à la même période l'an passé pour atteindre 77,9 milliards d'euros, selon la Fevad (fédération du e-commerce).

Le chiffre d'affaires du commerce en ligne en France pourrait atteindre 109,6 milliards d'euros en 2020, soit une augmentation de 6% sur un an, a déclaré mardi la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). La pandémie de COVID-19 et la crise sanitaire qu'elle a provoqué ont évidemment dynamisé les achats à distance...

Il s'agirait toutefois d'un ralentissement par rapport à la croissance de 11% enregistrée en 2019, alors que les mesures de restrictions ont affecté la demande en ligne pour les services de voyages, de loisirs et d'hospitalité, notamment lors du premier confinement imposé dans l'Hexagone au printemps...

Période cruciale avec Noël

Sur le neuf premiers mois de l'année, les ventes en ligne ont progressé de 5% par rapport à la même période l'an passé pour atteindre 77,9 milliards d'euros, a indiqué la Fevad, qui anticipe une augmentation de 8,5% au dernier trimestre avec la période cruciale de Noël.

"Si la croissance des ventes en ligne de produits devrait être plus importante que lors des précédents trimestres, celle-ci ne devrait toutefois pas suffire à compenser la baisse des services", a déclaré la fédération.

Reconfinement

La France a réintroduit de nouvelles mesures de confinement le 30 octobre pour ralentir la "deuxième vague" épidémique liée au coronavirus.

Les magasins ont depuis été autorisés à rouvrir dans le cadre d'un allègement des mesures en trois étapes qui pourrait permettre aux restaurants et aux bars de reprendre du service le 20 janvier si la situation sanitaire s'améliore...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.