Vers la fin des inégalités salariales hommes-femmes ?

Vers la fin des inégalités salariales hommes-femmes ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 janvier 2018 à 12h54

La fin des inégalités salariales hommes-femmes en 2022... C'est ce qu'a promis mardi la ministre du Travail Muriel Pénicaud, grâce à un plan qui doit être élaboré dans les deux mois avec les partenaires sociaux.

"A plus court terme, c'est-à-dire à cinq ans, avec le Premier ministre et Marlène Schiappa (secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, NDLR), on est résolus à ce qu'on n'accepte plus cette chose qui est injuste, inégalitaire, contraire à la loi et mauvaise pour l'économie qui est 9% d'écart sur le même poste", a-t-elle ajouté, invitée de CNews.

Les écarts de salaires entre les hommes et les femmes étaient de 24% tous postes confondus en 2014 (derniers chiffres en date), selon le secrétariat d'Etat chargé de l'Egalité entre les femmes et les hommes, et de 9% "à poste égal", a-t-elle indiqué.

Changer "deux ou trois choses"

Pour l'instant, les entreprises de plus de 50 salariés sont dans l'obligation de signer un accord avec leurs délégués syndicaux pour mettre en place une stratégie d'action visant à réduire les écarts de salaire.

Selon la CGT, 59% des entreprises concernées ne disposent pas de plan d'action et seulement 0,2% d'entre elles seraient sanctionnées par l'inspection du travail...

Muriel Pénicaud, qui se dit prête à changer "deux ou trois choses" dans la loi, estime que le chantier doit s'étendre au-delà de la sphère législative. "Il y a une loi depuis 35 ans, si la loi suffisait, ça se saurait", dit-elle. "Il faut que le dialogue social s'en empare, il faut que tout le monde s'en empare."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.