Vers une réouverture des cinémas début juillet ?

Vers une réouverture des cinémas début juillet ?
cinéma salle

Boursier.com, publié le mercredi 20 mai 2020 à 12h20

Le ministre de la Culture Franck Riester a précisé qu'une décision sera prise entre fin mai et début juin pour la réouverture des salles de cinéma.

Quand rouvriront les cinémas ? Alors que l'industrie du cinéma est à l'arrêt complet depuis le 15 mars 2020, date de la fermeture des salles en France, le ministre de la Culture Franck Riester a annoncé une possible réouverture début juillet.

"Nos compatriotes ont envie de retourner au cinéma, avec une garantie, celle de la sécurité sanitaire", a expliqué ce mercredi le ministre sur 'France 2'. "Nous travaillons à une réouverture des salles de cinéma début juillet. Mais il est encore trop tôt pour prendre une décision définitive", a-t-il affirmé.

Franck Riester a également indiqué qu"un point sur l'évolution de l'épidémie et la prochaine phase de déconfinement" est prévu "à la fin du mois de mai".

Une réouverture "en même temps partout" ?

Pour le ministre de la Culture, il y a tout de même "un élément à prendre en compte". "Est-ce que l'on doit différencier entre zones rouges et zones vertes, en fonction de la circulation du virus dans les départements ?", s'est-il interrogé, tout en rappelant "que les salles de cinéma ont besoin de rouvrir en même temps partout en France". "Les coûts de distribution ne seraient pas amortissables pour les exploitants de salles de cinéma", a-t-il prévenu.

Nous travaillons à une réouverture des salles de cinéma début juillet. Mais il est encore trop tôt pour prendre une décision définitive. Nous ferons le point sur l'évolution de l'épidémie et la prochaine phase de déconfinement à la fin du mois de mai. #Les4V pic.twitter.com/pE3Fk13Yi4
- Franck Riester (@franckriester)

La Fédération nationale des cinémas français (FNCF) avait en effet souligné, dans un communiqué, "les nécessités d'une reprise coordonnée et nationale de l'activité des cinémas pour permettre plus facilement la programmation de nouveaux films en plus de la reprise de ceux dont la carrière avait été interrompue par la fermeture administrative".

"Des organisations différentes d'avant le virus"

Pour rappel, la FNCF a estimé fin avril que les entrées dans les salles devraient être en baisse de 55 millions sur la période allant de début janvier à fin mai par rapport à l'an dernier, soit une perte de plus de 370 millions d'euros pour la filière.

Selon Franck Riester, "il y aura forcément des organisations différentes d'avant le virus". "Il faut qu'on apprenne à vivre avec le virus, donc cela va changer un petit peu notre façon de nous organiser, dans la vie en général, et particulièrement dans les salles de cinéma", a-t-il expliqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.