Victoire à Londres pour Uber, qui récupère sa licence

Victoire à Londres pour Uber, qui récupère sa licence
uber vtc

Boursier.com, publié le lundi 28 septembre 2020 à 15h09

La société américaine avait été épinglée l'an dernier à cause d'un nombre très élevé de chauffeurs non autorisés mais inscrits sur la plateforme, ce qui mettait en danger les utilisateurs.

C'est une une victoire judiciaire de taille pour Uber... Le géant des VTC va retrouver sa licence à Londres, qui lui avait été retirée en 2019 pour des raisons de sécurité. Il plaide depuis quelques jours sa cause devant la justice britannique en affirmant avoir répondu aux inquiétudes des autorités au sujet de l'identification de ses conducteurs et de leurs assurances.

La société américaine avait été épinglée à cause d'un nombre très élevé de chauffeurs non autorisés mais inscrits sur la plateforme, ce qui mettait en danger les utilisateurs. Selon l'autorité des transports à Londres, cette défaillance aurait d'ailleurs entraîné près de 14.000 courses frauduleuses.

"Je suis satisfait de constater qu'ils font ce que l'on est en droit d'attendre de la part d'une entreprise raisonnable dans leur secteur, peut-être même plus", a dit le juge Tan Ikram lundi.

"Malgré leurs manquements historiques, je les considère désormais comme une personne apte et convenable pour détenir une licence d'exploitation à Londres", a-t-il ajouté, tout en précisant qu'il n'avait pas encore pris de décision sur la durée de validité de cette licence.

L'action Uber prenait 6% dans les échanges avant l'ouverture à Wall Street.

Les taxis furieux, sans surprise

Le groupe s'est félicité de voir ses efforts en matière de sécurité reconnus. L'association des chauffeurs de taxi londoniens a en revanche dénoncé cette décision de justice, jugeant que "la culture sous-jacente d'Uber reste aussi nocive qu'elle l'a toujours été".

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a prévenu pour sa part que la régie des transports londoniens (TfL) "continuera(it) à surveiller attentivement Uber et n'hésitera(it) pas à prendre des mesures rapides si (Uber) ne respectait les normes strictes requises pour protéger les passagers".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.