Virgin Atlantic obtient encore des fonds pour tenir jusqu'à la reprise du trafic

Virgin Atlantic obtient encore des fonds pour tenir jusqu'à la reprise du trafic
Un Airbus A330 de la compagnie Virgin Atlantic s'apprête à atterrir à l'aéroport d'Heathrow à l'ouest de Londres, le 14 février 2021

AFP, publié le lundi 15 mars 2021 à 12h21

La compagnie aérienne britannique Virgin Atlantic a obtenu un nouveau financement de 160 millions de livres de ses actionnaires dont le groupe Virgin, pour tenir jusqu'à une reprise notable du trafic aérien espérée à l'été.

La compagnie aérienne britannique Virgin Atlantic a obtenu un nouveau financement de 160 millions de livres de ses actionnaires dont le groupe Virgin, pour tenir jusqu'à une reprise notable du trafic aérien espérée à l'été.

"Nous continuons de renforcer nos finances avant la levée des restrictions des voyages au deuxième trimestre de 2021", indique un porte-parole du groupe dans un communiqué reçu lundi par l'AFP.

"Ce financement de 160 millions de livres permet d'être encore plus résistant face à une lente reprise du chiffre d'affaires en 2021", ajoute-t-il.

Cette somme, qui permettra de gonfler la trésorerie et de réduire sa dette, sera reçue sous forme de prêts de ses actionnaires et de report de paiement de créances.

Le groupe Virgin, du milliardaire Richard Branson, va injecter 100 millions de livres. Il est actionnaire majoritaire de Virgin Atlantic avec 51% du capital, Delta Air Lines détenant les 49% restants.

Ce financement fait suite à une levée de 230 millions de dollars obtenus en janvier grâce à la vente de deux Boeing 787s, que la compagnie va désormais louer.

La société estime avoir désormais les liquidités nécessaires jusqu'à la reprise attendue des vols cet été, et espère même renouer avec les profits en 2022.

La compagnie aérienne s'attend, en se fondant sur le calendrier de levée des restrictions annoncé par le gouvernement, a ce que les voyages par avions ne reprennent pas avant le 17 mai, soit juste avant la période estivale, cruciale pour le secteur.

Il note que des voyageurs font déjà des réservations pour des vols à partir du deuxième trimestre, grâce au rapide déploiement des vaccins au Royaume-Uni et aux systèmes de tests mis en place avant de monter dans l'avion.

Virgin Atlantic, qui est spécialisée dans les vols transatlantiques, est l'une des compagnies britanniques qui a le plus souffert de la pandémie.

Elle a même frôlé la faillite avant de conclure un plan de recapitalisation de 1,2 milliard de livres. La compagnie a supprimé 4.700 postes alors qu'elle en comptait 10.000 avant la pandémie.

En revanche, sa division cargo, qui transporte des marchandises, a enregistré une année record en 2020 grâce à une forte demande depuis le début de la crise sanitaire de la part d'entreprises désirant maintenir leur chaîne d'approvisionnement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.