Volkswagen dénonce le protectionnisme américain après les menaces de taxes douanières

Volkswagen dénonce le protectionnisme américain après les menaces de taxes douanières
Herbert Diess, patron du groupe Volkswagen, lors d'une conférence de presse à Wolfsburg, dans le nord de l'Allemagne, le 13 avril 2018

AFP, publié le jeudi 24 mai 2018 à 11h08

Le géant allemand de l'automobile Volkswagen a dénoncé jeudi le protectionnisme américain après la menace de Donald Trump d'imposer d'imposer de nouvelles taxes douanières sur les importations de véhicules aux Etats-Unis.

"Personne n'a bénéficié sur le long terme d'un protectionnisme unilatéral", a affirmé un porte-parole du groupe dans une réaction transmise à l'AFP, ajoutant que "seul un commerce libre et équitable garantit la prospérité."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.