Vols transatlantiques : Air France veut s'aligner sur les low cost !

Vols transatlantiques : Air France veut s'aligner sur les low cost !©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 16 février 2018 à 21h02

Air France prépare une riposte tarifaire aux compagnies low-cost sur les vols transatlantiques. Le PDG du groupe Air France KLM, Jean-Marc Janaillac, a ainsi annoncé vendredi sur la radio 'Europe 1' qu'Air France allait proposer des tarifs sans bagages sur les vols transatlantiques, à moins de 200 euros pour un aller simple, à partir d'avril prochain.

Un aller simple à partir de 195 euros dès avril

"Nous allons mettre à jour nos systèmes avec des prix sans bagages de façon à pouvoir comparer" véritablement nos tarifs avec ceux des low-cost" a expliqué le PDG. Il a ajouté que les prix des low-cost "sont des prix sans bagage, sans repas et sans aucune prestation. Lorsque vous doublez le prix parce que là ce n'est que l'aller, et que vous ajoutez la prestation, vous n'arrivez pas très loin des prix que nous pratiquons", a ainsi conclu le dirigeant.

Air France proposera donc lui aussi un aller simple sans bagages à partir de 195 euros dès le mois d'avril. Certaines low cost annoncent des prix d'appel de 150 euros, sans prestations.

Pas de décision sur la création d'une filiale low-cost long courrier

Grâce à ce tarif, la compagnie française espère rester compétitive face à Norvegian ou encore Level, la compagnie à bas prix de British Airways (IAG), qui a annoncé en décembre le lancement début septembre 2018 d'un Paris-New York à 129 euros l'aller simple, hors prestations.

Par ailleurs, Jean-Marc Janaillac s'est montré évasif sur la question du lancement d'une compagnie low-cost long courrier par Air France, même si cette option n'est pas exclue. "Nous pensons que nos réponses tactiques et que notre force aux Etats-Unis avec Delta Air Lines et en Europe avec KLM vont nous permettre de résister", a expliqué le PDG, qui précise tout de même que "s'il faut aller plus loin, on ira plus loin, mais pour le moment ce n'est pas un sujet qui est décidé".s

Bénéfices en hausse en 2017 hors éléments exceptionnels

Air France KLM a publié vendredi matin ses résultats 2017, qui se sont améliorés, si l'on excepte la charge exceptionnelle prise pour solder la problématique des retraites de KLM. Le groupe prévoit de continuer, cette année, à accroître ses capacités, dans un contexte qu'il juge toujours compliqué avec une concurrence féroce et des prix du kérosène qui progressent. Le management espère pouvoir réduire légèrement ses coûts unitaires et se contente de viser un cash-flow positif cette année.

Le chiffre d'affaires d'Air France KLM a progressé en 2017 de 3,8 % en données publiées et de 4,3 % à change constant à 25,78 milliards d'euros. Le résultat net part du groupe est toutefois négatif à -274 ME, grevé par des exceptionnels liés à la décomptabilisation des actifs de retraite du bilan du groupe à la suite des accords trouvés avec le personnel de KLM. Sans cet élément, le résultat net aurait progressé de 363 ME par rapport à 2016 à 1,155 MdE.

A la Bourse de Paris, les investisseurs ont cependant maltraité le titre Air France KLM vendredi, dont le cours a chuté de 6,3% à 10,02 euros, à contre-courant du CAC 40, qui a progressé de 1,1%.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.