Wall Street, au terme d'une séance calme, termine en ordre dispersé

Wall Street, au terme d'une séance calme, termine en ordre dispersé
Traders sur le parquet du New York Stock Exchange le 2 août 2018

AFP, publié le jeudi 09 août 2018 à 22h47

Wall Street a clôturé en ordre dispersé jeudi au terme d'une séance calme marquée par des chiffres favorables sur les allocations chômage et une chute de l'action Tesla dans un contexte de potentiel retrait de l'entreprise de la cote.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a perdu 0,29%, à 25.509,23 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'est apprécié de 0,04% à 7.891,78 points.

L'indice élargi S&P 500 a lâché 0,14% à 2.853,58 points, soit tout près de son record historique de 2.872,87 points atteint en janvier.

"Les investisseurs ont tenté de faire avancer les actions mais ont été confrontés à une séance aux échanges très limités", a indiqué Quincy Krosby de Prudential.

Signe d'une accalmie dans les échanges, la spécialiste a relevé le net recul de l'indice de volatilité de Wall Street depuis début juillet, un indicateur donnant une idée des mouvements à la hausse et à la baisse.

La séance de jeudi a été marquée par une baisse surprise des demandes hebdomadaires d'allocations chômage, montrant un marché du travail de plus en plus orienté vers le plein emploi.

"Nous n'apercevons pour le moment pas réellement d'effet de la guerre commerciale sur le niveau de l'emploi", ont réagi les analystes de Barclays.

Les nouvelles sur ce front sont restées calmes jeudi au lendemain de l'annonce chinoise de taxes punitives sur 16 milliards de dollars de biens importés des Etats-Unis, une sanction similaire à celle annoncée mardi par Washington.

En plein coeur de l'été et avec des volumes d'échanges en baisse, les observateurs du marché suivaient par ailleurs le "feuilleton Tesla", né d'un tweet de son PDG Elon Musk mardi affirmant qu'il envisageait une sortie de la Bourse si l'action du constructeur automobile atteignait 420 dollars.

Après un bond mardi et une baisse mercredi, le cours a fortement reculé jeudi de 4,83% à 352,45 dollars.

Le marché obligataire se détendait: vers 20H25 GMT, le rendement sur la dette américaine à dix ans baissait à 2,925% contre 2,960% à la clôture mercredi, et celui à trente ans reculait à 3,069% contre 3,110% la veille à la clôture.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU