Wall Street commence la semaine en hausse

Wall Street commence la semaine en hausse
La statue "Fearless Girl" face au New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street, le 23 mars 2021

AFP, publié le lundi 24 mai 2021 à 16h20

La Bourse de New York montait lundi en début de séance, tâchant de repartir de l'avant après une semaine en demi-teinte et attendant une série d'indicateurs pour jauger le rythme de la reprise économique.

La Bourse de New York montait lundi en début de séance, tâchant de repartir de l'avant après une semaine en demi-teinte et attendant une série d'indicateurs pour jauger le rythme de la reprise économique.

Vers 14H00 GMT, le Dow Jones Industrial Average montait de 0,53% à 34.388,04 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'appréciait de 1,21% à 13.634,10 points et l'indice élargi S&P 500 gagnait 0,84% à 4.190,68 points.

La place boursière new-yorkaise avait conclu vendredi une semaine en demi-teinte: le Nasdaq avait connu un léger gain hebdomadaire après quatre semaines finies dans le rouge, tandis que le Dow Jones et le S&P 500 avaient perdu du terrain entre lundi et vendredi.

"Bien que le marché soit pour l'heure en meilleure forme aujourd'hui, Wall Street continue d'avancer péniblement vers l'été alors que la saison des résultats touche à sa fin", observe JJ Kinahan de TD Ameritrade.

Plus de 95% des entreprises cotées au S&P 500 ont déjà publié leur bilan trimestriel. Selon le cabinet Factset, elles ont affiché une croissance moyenne de leur chiffre d'affaires de 51,5% par rapport à l'année dernière quand l'épidémie de Covid-19 avait paralysé l'économie américaine.

Plusieurs grands noms de Wall Street doivent encore se plier à cet exercice dans la semaine, les chaînes de magasins Best Buy, Costco et Gap ainsi que le fabricant de semi-conducteurs Nvidia.

Le marché prendra connaissance mardi des chiffres de ventes de maisons neuves aux Etats-Unis en avril et de l'indice du Conference Board sur la confiance des consommateurs américains en mai. 

"Il faudra garder un oeil sur le rythme annuel de l'inflation dans ce rapport sur la confiance des consommateurs ainsi que sur les attentes générales", prévient M. Kinahan.

Les investisseurs guetteront aussi la deuxième estimation du PIB américain, des chiffres sur les commandes de biens durables et les promesses de ventes de logements aux Etats-Unis en avril jeudi ainsi que des prises de parole du vice-président de la Réserve fédérale (Fed) Randal Quarles.

L'évolution du cours du bitcoin, particulièrement volatile ces derniers jours, devrait aussi retenir l'attention des acteurs du marché. 

Après avoir plongé pendant le week-end, se rapprochant de son plancher des 30.000 dollars cette année, la cryptomonnaie se stabilisait lundi matin.

"Le bitcoin est une jauge du niveau de risque que les gens sont prêts à prendre", rappelle M. Kinahan. "Pour l'heure, il semble que le monde soit plutôt d'humeur acheteuse."

Parmi les valeurs du jour, Virgin Galactic bondissait de 15% après la réussite pendant le week-end d'un vol spatial habité, prélude au tourisme dans l'espace.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine reculait légèrement, à 1,61%.

Nasdaq

Vos réactions doivent respecter nos CGU.