Wall Street dans le vert après l'ouverture en attendant le plan de relance de Biden

Wall Street dans le vert après l'ouverture en attendant le plan de relance de Biden
Le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street, le 12 janvier 2021 à New York

AFP, publié le jeudi 14 janvier 2021 à 16h58

La Bourse de New York évoluait dans le vert jeudi après l'ouverture, attendant l'annonce par le futur président Joe Biden d'un nouveau plan de relance et malgré une forte hausse des inscriptions au chômage.

A 15H30 GMT, le Dow Jones progressait de 0,45% à 31.199,05 points. Le Nasdaq gagnait 0,61% à 13.208,62 points. Le S&P 500 avançait de 0,30% à 3.821,15 points.

La veille, le Dow Jones avait terminé proche de l'équilibre (-0,03%). Le Nasdaq, à forte coloration technologique, avait progressé de 0,43% tandis que l'indice élargi S&P 500 avait avancé de 0,23%.

"Le marché est à la hausse en début de séance dans un contexte agité alors que les investisseurs digèrent les données économiques et une foule d'événements à venir", ont indiqué les analystes de Schwab.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont reparties en forte hausse après la trêve des fêtes de fin d'année.

Du 3 au 9 janvier, 965.000 personnes se sont inscrites au chômage, contre 784.000 la semaine précédente, ce qui représente 181.000 inscriptions supplémentaires sur une semaine. 

Ce sont les plus fortes demandes d'allocations chômage depuis août lorsque des mesures de confinement avaient de nouveau été appliquées dans plusieurs Etats à cause d'une résurgence du virus.

Pour sortir de la crise provoquée par la pandémie, le président élu Joe Biden a promis un nouveau plan de relance, qui se comptera en "milliers de milliards de dollars". Il doit en présenter les bases jeudi soir.

Le président de la Banque centrale (Fed) Jerome Powell doit par ailleurs intervenir à la mi-journée alors qu'il participe à une discussion sur l'économie.

Parmi les actions recherchées, Delta Airlines gagnait presque 5% malgré l'annonce jeudi d'une perte nette de 12,4 milliards de dollars en 2020.

Son chiffre d'affaires a chuté de 64% à 17,09 milliards de dollars sur la période, ce qui est moins, toutefois, que ce qu'attendaient les analystes. American Airlines gagnait 4,5%.

Le distributeur d'aliments pour animaux Petco devait faire son entrée en Bourse à 18 dollars le titre. Le prêteur en ligne Affirm Holdings, introduit en Bourse la veille, continuait sa progression fulgurante à +11,23% après +98% à la clôture de sa première séance.

Sur le marché obligataire, le rendement à 10 ans sur les bons du Trésor était en légère hausse à 1,1002% contre 1,0832% la veille.

Nasdaq

Vos réactions doivent respecter nos CGU.