Wall Street en hausse avant le plan de Biden sur les infrastructures

Wall Street en hausse avant le plan de Biden sur les infrastructures
Le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street (New York), le 23 mars 2021

AFP, publié le mercredi 31 mars 2021 à 16h05

La Bourse de New York montait mercredi matin, se préparant, à l'occasion de la dernière séance du trimestre, aux annonces du président américain Joe Biden sur des investissements massifs dans les infrastructures des Etats-Unis.

La Bourse de New York montait mercredi matin, se préparant, à l'occasion de la dernière séance du trimestre, aux annonces du président américain Joe Biden sur des investissements massifs dans les infrastructures des Etats-Unis.

Vers 14H50 GMT, l'indice des valeurs vedettes Dow Jones Industrial Average gagnait 0,08% à 33.093,71 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'appréciait plus franchement, prenant 1,20% à 13.201,68 points.

L'indice élargi S&P 500 montait de 0,42% à 3.975,16 points.

La relative bonne santé du marché "suggère que certaines des données sur les infrastructures ont déjà été intégrées car le plan comprend une hausse de l'impôt sur les sociétés de 21% à 28% et une augmentation des impôts sur les revenus réalisés à l'étranger, ce qui n'est normalement pas positif pour la Bourse", observe Patrick O'Hare de Briefing. 

"Les réajustements de fin de trimestre peuvent également jouer un rôle", juge-t-il.

M. Biden doit dévoiler mercredi lors d'un déplacement à Pittsburgh (nord-est des Etats-Unis) des investissements pour rénover et moderniser les ponts, les routes, les voies ferrées et les aéroports du pays, dont le montant pourrait atteindre les 3.000 milliards de dollars.

Le financement de ce projet et les probables hausses d'impôts qui l'accompagnent suscitent de nombreuses interrogations dans les milieux financiers.

Pour JJ Kinahan de TD Ameritrade, "il est bien trop tôt pour parler de l'impact des taxes en détail, mais les analystes estiment que si les impôts sur les sociétés augmentent, il faudra potentiellement s'en inquiéter en 2022 et pas en 2021."

Au rang des indicateurs de mercredi, le nombre de créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis a fortement augmenté en mars grâce à la reprise du secteur des services, l'un des plus touchés par la crise sanitaire, selon l'enquête mensuelle de la firme de services aux entreprises ADP publiée mercredi.

Les entreprises privées ont créé 517.000 emplois aux Etats-Unis au cours du mois écoulé, soit la plus forte progression depuis septembre.

Les promesses de vente de logements aux Etats-Unis ont elles fortement chuté en février, un mois qui a été difficile pour l'économie avec des intempéries exceptionnelles et alors que le marché immobilier souffre d'un manque de maisons à vendre.

Parmi les valeurs du jour, Pfizer prenait 0,16%. Le laboratoire américain et la biotech allemande BioNTech (+5,72%) ont annoncé que leur vaccin contre le Covid-19 était efficace à 100% chez les adolescents âgés de 12 à 15 ans et ont dit espérer que la vaccination de cette tranche d'âge débute avant la prochaine rentrée scolaire.

Les titres d'entreprises spécialisées dans le cannabis comme Canopy Growth (+3,94%), Tilray (+7,66%), Aphria (+6,19%) et Aurora (+7,55%) montaient après l'adoption mardi par l'Etat de New York d'un projet de loi légalisant l'usage récréatif de la marijuana. 

Le taux obligataire américain à 10 ans, qui a atteint mardi un plus haut en 14 mois reculait un peu et s'établissait à 1,7191%.

Nasdaq

Vos réactions doivent respecter nos CGU.