Wall Street, en hausse, le regard tourné vers les banques centrales

Wall Street, en hausse, le regard tourné vers les banques centrales

Traders sur le parquet de la Bourse de New York le 6 décembre 2017

A lire aussi

AFP, publié le lundi 11 décembre 2017 à 18h39

La Bourse de New York évoluait en hausse lundi à la mi-séance, à l'entame d'une semaine marquée par trois réunions de banques centrales: le Dow Jones gagnait 0,07% et le Nasdaq 0,35%.

Vers 17H00 GMT, le Dow Jones Industrial Average, l'indice vedette de Wall Street, s'appréciait de 16,26 points à 24.345,42 points.

Le Nasdaq, à dominante technologique, montait de 23,76 points à 6.863,84 points.

L'indice élargi S&P 500 augmentait de 0,14%, ou 3,81 points à 2.655,31 points.

"Les projecteurs sont braqués sur plusieurs banques centrales cette semaine", a indiqué Patrick O'Hare de Briefing, les banques centrales américaine (Fed), européenne (BCE) et britannique (BoE) ayant prévu des réunions de politique monétaire.

La plus attendue à Wall Street est sans conteste celle de la Fed mardi et mercredi, à l'issue de laquelle un nouveau tour de vis monétaire est très attendu.

"La quasi-totalité des investisseurs misent sur une hausse de taux à cette occasion", a commenté William Lynch de Hinsdale Associates, les analystes de Wells Fargo qualifiant un potentielle troisième hausse cette année de "largement anticipée".

Cela porterait les taux dans une fourchette de 1,25% à 1,5%, ce qui reste modéré.

"La conférence de presse de Janet Yellen qui suivra, et l'annonce des perspectives de resserrement monétaire pour 2018, attireront davantage l'attention", ont estimé les analystes de Schwab.

- Explosion à Times Square -

"Lorsque l'on observe l'inflation très modérée et la progression lente des salaires aux Etats-Unis, on peut s'interroger sur la faisabilité des trois hausses prévues l'an prochain par la Fed", a jugé M. Lynch, des hausses trop brutales dans une économie fragile risquant d'étouffer la croissance.

Les marchés semblaient en revanche peu affectés par une explosion déclenchée lundi matin près de Times Square à Manhattan par un homme de 27 ans, qui portait sur son corps "un engin explosif rudimentaire", selon la police.

Cette "tentative d'attentat terroriste", selon le maire de New York Bill de Blasio, a fait trois blessés en plus du suspect.

"L'impact de cette explosion sur les marchés est limité, il va sans doute le rester", a réagi Karl Haeling de LBBW. "Tant que l'on pense qu'il s'agit d'un incident isolé, cela ne prendra pas d'ampleur", a-t-il expliqué.

Les valeurs du secteur de l'énergie soutenaient la tendance haussière à Wall Street, portées notamment par une progression des prix du pétrole

L'indice les regroupant au sein du S&P 500 progressait de 0,90%.

Parmi les autres valeurs du jour, Apple gagnait 1,73% à 172,31 dollars, l'application de reconnaissance musicale Shazam ayant confirmé son rachat par la marque à la pomme.

Le Chicago board options exchange (Cboe), une des deux plateformes boursières américaines de contrats à terme, avançait (+0,56% à 125,97 dollars), après avoir lancé en fanfare la veille les premiers échanges boursiers basés sur le bitcoin.

La société boursière CME Group, qui doit lancer ses propres contrats à terme sur le bitcoin dans une semaine, prenait 0,06% à 152,91 dollars.

Le groupe de grande distribution Macy's progressait (+0,93% à 26,04 dollars), après l'annonce vendredi du départ de son directeur général Terry Lundgren.

Le marché obligataire avançait: le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 2,368% contre 2,375% vendredi soir et celui des bons à 30 ans reculait à 2,756%, contre 2,767% vendredi.

 
3 commentaires - Wall Street, en hausse, le regard tourné vers les banques centrales
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article :
    LR: Wauquiez fustige le choix de Bertrand
    Statut : refusé
    Il y a une heure
    le 12 12 2017 à 13 26
    je pense que pour bien comprendre et connaître les valeurs de l'UMP, le plus simple est encore d'écouter un discours de Chirac ( facile à trouver sur internenette) et qui s'appelle du bruit et de l'odeur , ou quelque chose comme ça.

    Un fois entendu ce que disait Chirac en 91, cela permet de savoir qui aurait traverser des " lignes rouges" comme dit M, Juppé et surtout de savoir dans quel sens.

    de wikipédia :

    Le discoursLe 19 juin 1991, au cours d'un dîner-débat du RPR, Jacques Chirac prononce le discours qui contient l'expression le « bruit et l'odeur ». Voici un extrait5, portant sur l'immigration :

    « Notre problème, ce n'est pas les étrangers, c'est qu'il y a overdose. C'est peut-être vrai qu'il n'y a pas plus d'étrangers qu'avant la guerre, mais ce n'est pas les mêmes et ça fait une différence. Il est certain que d'avoir des Espagnols, des Polonais et des Portugais travaillant chez nous, ça pose moins de problèmes que d'avoir des musulmans et des Noirs […] Comment voulez-vous que le travailleur français qui habite à la Goutte-d'or où je me promenais avec Alain Juppé il y a trois ou quatre jours, qui travaille avec sa femme et qui, ensemble, gagnent environ 15 000 francs, et qui voit sur le palier à côté de son HLM, entassée, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses, et une vingtaine de gosses, et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales, sans naturellement travailler ! [applaudissements nourris] Si vous ajoutez à cela le bruit et l'odeur [rires nourris], eh bien le travailleur français sur le palier devient fou. Et il faut le comprendre, si vous y étiez, vous auriez la même réaction. Et ce n'est pas être raciste que de dire cela. Nous n'avons plus les moyens d'honorer le regroupement familial, et il faut enfin ouvrir le grand débat qui s'impose dans notre pays, qui est un vrai débat moral, pour savoir s'il est naturel que les étrangers puissent bénéficier, au même titre que les Français, d'une solidarité nationale à laquelle ils ne participent pas puisqu'ils ne paient pas d'impôt ! [...] Il faut que ceux qui nous gouvernent prennent conscience qu'il y a un problème de l'immigration, et que si l'on ne le traite pas et, les socialistes étant ce qu'ils sont, ils ne le traiteront que sous la pression de l'opinion publique, les choses empireront au profit de ceux qui sont les plus extrémistes6,7. […] [Au sujet des épiciers de proximité] La plupart de ces gens-là sont des gens qui travaillent, des braves gens ; on est bien content de les avoir. Si on n'avait pas l'épicier kabyle au coin de la rue, ouvert de 7 heures du matin à minuit, combien de fois on n'aurait rien à bouffer le soir8 ? »

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    de la censure, encore de la censure, toujours de la censure sur le Forum Orange.
    Et bien puisque sur la rubrique Finance, un bug est là ...... moi aussi
    référence à l'article :
    Election de Wauquiez : le silence assourdissant des ténors des Républicains
    Statut : refusé
    Il y a 27 minutes
    le 11 12 2017 à 16 08



    En tous cas c'est une sacré défaite pour Juppé qui une fois encore voit sa théorie du centre proprement rangée sur l'étagère avec son poulain classé bon dernier;

    A La primaire de la droite Juppé balayé, à la tête de L'UMP Juppé et M. Calan balayés! et ce brave, ces braves gens vont encore expliquer que si la France va mal depuis 40 ans (parce que c'est un coup centre droit et le coup d'après centre gauche ...)et bien c'est parce qu'on a pas essayé assez le centre !
    Si si ils vont oser , je prends les paris.

    mais ou est donc passé M. Bayrou de PAu, il n'a plus de commentaires indispensables à la vie des Français à formuler ?

  • avatar
    Mdr -

    Les exubérants sont en pleine forme ! Extra....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]