Wall Street en route pour conclure la semaine en hausse

Wall Street en route pour conclure la semaine en hausse
Une statue de George Washington devant le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Streeet (New York), le 23 mars 2021

AFP, publié le vendredi 28 mai 2021 à 16h06

Wall Street était orientée à la hausse vendredi matin pour la dernière séance de la semaine, se montrant optimiste malgré une forte accélération de l'inflation américaine sur un an au mois d'avril.

Wall Street était orientée à la hausse vendredi matin pour la dernière séance de la semaine, se montrant optimiste malgré une forte accélération de l'inflation américaine sur un an au mois d'avril.

Vers 13H55 GMT, le Dow Jones montait de 0,39% à 34.599,45 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique, gagnait 0,35% à 13.783,89 points et l'indice élargi S&P 500 s'appréciait de 0,25% à 4.216,54 points.

Les prix ont connu leur plus forte hausse annuelle depuis 2007 aux États-Unis en grimpant de 3,6% le mois dernier, selon l'indice PCE du département du Commerce publié vendredi. Sans les prix volatils de l'énergie et de l'alimentation, l'inflation dite sous-jacente est de 3,1%.

Sur un mois, elle est de 0,6%, comme en mars.

"Le principal enseignement de ce rapport devrait être la forte accélération de l'inflation", note Patrick O'Hare de Briefing.com.

"Toutefois, le calme avec lequel le marché obligataire a réagi donne à la Bourse le sentiment que le vrai enseignement est la conviction durable dans le fait que l'accélération de l'inflation sera temporaire, comme l'a suggéré la Fed", ajoute M. O'Hare.

Le taux à 10 ans sur les bons du Trésor américain était en effet en légère baisse, à 1,60%, contre 1,61% la veille au soir.

L'indice PCE a également montré une chute des revenus des ménages (-13,1%) et un ralentissement de la croissance des dépenses (+0,5%, contre +4,7% en mars).

Plusieurs entreprises ont par ailleurs publié leurs résultats jeudi soir, dont l'éditeur de logiciels Salesforce (+7,14%) et le spécialiste des produits de beauté Ulta Beauty (+5,97%), qui ont tous deux facilement dépassé les attentes du marché.

Parmi les autres valeurs du jour, Boeing reculait de 1,18%. Le constructeur aéronautique a affirmé vendredi être en train de transmettre plus d'informations au régulateur américain de l'aviation au sujet des problèmes de production qui ont affecté le long-courrier 787 Dreamliner, dont les livraisons ont, selon le Wall Street Journal, été de nouveau interrompues.

La chaîne de cinémas AMC (+28,85%) poursuivait sa folle envolée après avoir déjà pris plus de 35% la veille et près de 180% depuis le début de la semaine. Malgré les performances moroses de l'entreprise, l'action AMC est prisée par une armée de boursicoteurs, très actifs sur un forum du site Reddit.

La place boursière new-yorkaise sera fermée lundi, jour férié aux Etats-Unis, et rouvrira mardi matin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.