Wall Street, menée par les banques et la tech, termine en hausse

Wall Street, menée par les banques et la tech, termine en hausse

Wall Street baisse à l'ouverture, subissant les mauvais chiffres de l'inflation américaine de janvier

AFP, publié le mercredi 14 février 2018 à 22h41

Wall Street a terminé en hausse mercredi, les valeurs bancaires et technologiques affichant de fortes progressions dans un contexte de bond des taux d'intérêt américains après un rapport sur l'inflation.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a pris a pris 1,03% ou 253,04 points à 24.893,49 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a avancé de 1,86% ou 130,10 points à 7.143,62 points.

L'indice élargi S&P 500 a progressé de 1,34%, ou 35,69 points à 2.698,63 points.

Les marchés ont clôturé en forte progression après avoir été cueillis à froid à l'ouverture par une progression de l'indice des prix à la consommation (CPI) au-dessus des estimations en janvier.

"Mais les investisseurs ont également suivi les données sur les ventes au détail qui ont suggéré un recul en matière de consommation et donc une tension inflationniste moins grande dans les prochains mois", a remarqué Sam Stovall de CFRA.

"Il est difficile d'imaginer une inflation hors de contrôle si la consommation ne s'accélère pas", a noté sur le même sujet Gregori Volokhine de Meeschaert Financial Services.

Sensibles aux anticipations d'inflation, les marchés obligataires se sont toutefois fortement tendus, le rendement du taux à 10 ans montant à 2,92% contre 2,83% la veille, soit un plus haut depuis quatre ans.

En fin de séance à Wall Street il évoluait à 2,909%, tandis que celui à 30 ans grimpait à 3,174% contre 3,111% la veille.

- Amazon dépasse Microsoft -

Regroupées par secteur au sein de l'indice S&P 500, les valeurs financières (+2,32%) et technologiques (+1,95%) ont profité de cet élan.

"Une hausse des taux d'intérêt favorise les profits des banques et soutient les entreprises de la tech qui détiennent les montants les plus faibles de dette", a expliqué M. Stovall.

Facebook (+3,68% à 179,52 dollars), Apple (+1,84% à 167,37 dollars) et Amazon (+2,58% à 1.451,05 dollars) ont tiré ce secteur.

Amazon a à cette occasion dépassé pour la première fois la capitalisation boursière de Microsoft (+1,57% à 90,81 dollars) et devient ainsi la troisième plus grande entreprise cotée à New York derrière Apple et Alphabet (+1,76% à 1.072,70 dollars), la maison-mère de Google.

Les valeurs du secteur de l'énergie (+1,40%) ont quant à elles bénéficié d'un rapport hebdomadaire favorable sur les stocks américains de pétrole.

Plus généralement, les investisseurs évoluaient selon M. Stovall dans "une mentalité d'achats à bon compte" après la lourde correction boursière la semaine dernière.

L'indice VIX qui donne une indication du niveau de volatilité à Wall Street a fortement baissé mercredi, après une poussée de fièvre simultanée à la chute des indices.

Parmi les valeurs du jour, le fabricant de montres Fossil a connu une journée folle (+87,72% à 16,97 dollars) après la publication de ses résultats trimestriels mardi, meilleurs que prévu.

Le groupe de restauration rapide Chipotle a bondi (+15,35% à 289,91 dollars) au lendemain de la nomination de Brian Niccol, l'ancien patron de Taco Bell, en tant que nouveau directeur général du groupe.

Le groupe d'assurance Kemper a chuté (-6,95% à 53,55 dollars) après l'annonce du rachat de la société du même secteur Infinity property and casualty, pour environ 1,4 milliard de dollars. Cette dernière a pris 19,78% à 115,05 dollars.

Egalement dans l'assurance, MetLife a avancé de 3,32% à 46,70 dollars au lendemain de la publication de ses résultats trimestriels ayant fait part d'un revenu net de 2,1 milliards de dollars.

Nasdaq

Nyse

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - Wall Street, menée par les banques et la tech, termine en hausse
  • avatar
    Tueur -

    + 0,90 % à l'instant à Paris !

  • avatar
    Tueur -

    Investissez sur des bancaires & financières ....... en prévisions des hausses de taux (la 1ère en mars prochain) .......

  • avatar
    ajlbn -

    référence à l'article :
    A l'Assemblée, les Insoumis mettent à l'affiche leurs propositions
    Statut : refusé
    Il y a 14 heures
    Que de haines contre la France Insoumise! Du moins de la part des tenants du libéralisme, de la mondialisation sans contrainte, des serviteurs du patronat, et des soutiens à une politique de casse du tissu social, et industrieux, de la Nation! Les cellules de réponses formatées sont à la manœuvre. Les propositions de ce mouvement, et de la vraie gauche, sont de bon sens, et ont le soutien d'une large part de l'opinion. Mais le réflexe de caste fait que tous les amendements sont rejetés. Il faut laminer l'opposition, comme le pouvoir a voulu détruire les syndicats! Ce n'est plus la démocratie, c'est le mépris pour une partie non neutre de la représentation nationale, et pour ceux , majoritaires, de fait, qui n'ont pas voté Macron, ou qui ont voté contre la châtelaine Le Pen.
    52- fois censuré-repassé
    Censuré en moins de 3 mn! Lucky Luke est à la manœuvre? 52 fois censuré-repassé. S'il faut le repasser 100 fois et plus, et bien pas de problème! Je suis certain de mon bon droit, et votre service de CGU m'a conseillé de repasser mon avis. Voyez avec lui...
    --------
    Que de haines contre la France Insoumise! Du moins de la part des tenants du libéralisme, de la mondialisation sans contrainte, des serviteurs du patronat, et des soutiens à une politique de casse du tissu social, et industrieux, de la Nation! Les cellules de réponses formatées sont à la manœuvre. Les propositions de ce mouvement, et de la vraie gauche, sont de bon sens, et ont le soutien d'une large part de l'opinion. Mais le réflexe de caste fait que tous les amendements sont rejetés. Il faut laminer l'opposition, comme le pouvoir a voulu détruire les syndicats! Ce n'est plus la démocratie, c'est le mépris pour une partie non neutre de la représentation nationale, et pour ceux , majoritaires, de fait, qui n'ont pas voté Macron, ou qui ont voté contre la châtelaine Le Pen.
    49- fois censuré-repassé
    Mon post est factuel, toutes les informations figurent dans les médias. Mon propos respecte la charte, et sera repassé autant de fois que nécessaire. Cordialement

  • avatar
    Tueur -

    Mes bancaires ont bien progressé ........
    Ainsi que mes financières ......
    Comme prévu ! ! !
    Merci les Soldes ........mmmmmm too much ! ! !

  • avatar
    Tueur -

    "termine en hausse" : dossier suivant !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]