Wall Street ouvre dans le rouge après l'inflation américaine

Wall Street ouvre dans le rouge après l'inflation américaine
Le New York Stock Exchange (NYSE) et la statue "Fearl Girl" à Wall Street (New York), le 23 mars 2021

AFP, publié le mercredi 12 mai 2021 à 16h14

La Bourse de New York évoluait en baisse mercredi en début de séance après des chiffres montrant une nette accélération de l'inflation aux Etats-Unis en avril.

La Bourse de New York évoluait en baisse mercredi en début de séance après des chiffres montrant une nette accélération de l'inflation aux Etats-Unis en avril.

Vers 13H50 GMT, l'indice des valeurs vedette, le Dow Jones Industrial Average, lâchait 0,47% à 34.106,48 points.

Le Nasdaq, à forte concentration technologique, tombait de 0,89% à 13.270,58 points, et l'indice élargi S&P 500 abandonnait 0,60% à 4.127,38 points.

L'inflation, mesurée par l'indice des prix à la consommation CPI, a atteint 0,8% en avril, sur un mois, selon le département du Travail. Sur douze mois, la hausse des prix atteint 4,2%, au plus haut depuis 13 ans.

Ce chiffre a surpris les analystes qui tablaient sur une hausse des prix plus modeste sur le mois, de seulement 0,2%.

"La Bourse américaine perd du terrain en début de séance, la volatilité restant de mise alors que les marchés digèrent une inflation des prix à la consommation plus forte que prévu", notent les experts de Charles Schwab.

"La crainte d'une forte inflation a récemment pesé sur le secteur des technologies de l'information et d'autres secteurs dépendants d'une forte croissance des ventes en raison de l'incertitude sur une possible réduction du programme de rachat d'actifs de la Fed", poursuivent-ils.

Mardi, Wall Street avait terminé dans le rouge, inquiète face au risque d'une inflation hors de contrôle. 

Le Dow Jones avait plongé de 1,36%, connaissant sa pire séance depuis fin février, l'indice élargi S&P 500 avait perdu 0,87% et le Nasdaq, qui avait commencé la séance en chute libre, avait fini proche de l'équilibre, lâchant seulement 0,09%. 

Sur le marché obligataire, les rendements sur les bons du Trésor à 10 ans grimpaient à 1,6719%, contre 1,6217% à la clôture la veille.

Parmi les valeurs du jour, le géant américain des jeux vidéo Electronic Arts perdait 1,79% malgré des résultats trimestriels meilleurs que prévu et des prévisions optimistes pour l'ensemble de l'année.

Amazon cédait 0,61%. Le géant du commerce en ligne a toutefois obtenu mercredi une importante victoire face à la Commission européenne après que la Cour européenne de justice a validé les rabais fiscaux obtenus par le groupe au Luxembourg. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.