Wall Street ouvre en baisse, le secteur bancaire à la peine

Wall Street ouvre en baisse, le secteur bancaire à la peine
Le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street (New York), le 23 mars 2021

AFP, publié le lundi 29 mars 2021 à 16h19

La Bourse de New York a ouvert dans le rouge lundi, s'inquiétant des répercussions pour le marché, et notamment pour le secteur bancaire, de la vente massive d'actions par la société d'investissement Archegos Capital Management.

La Bourse de New York a ouvert dans le rouge lundi, s'inquiétant des répercussions pour le marché, et notamment pour le secteur bancaire, de la vente massive d'actions par la société d'investissement Archegos Capital Management.

Vers 15H05 GMT, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, reculait de 0,02% à 33.064,65 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, cédait 0,88% à 13.023,75 points et l'indice élargi S&P 500 abandonnait 0,48% à 3.955,63 points.

Dow Jones et S&P 500 avaient terminé sur des records la semaine dernière.

"Le rebond et les nouveaux sommets de fin de séance vendredi dernier, en dépit de la baisse des actions des groupes de médias, ont insufflé de l'air frais, mais ce scénario positif ne s'est pas reproduit lundi matin", a observé JJ Kinahan de TD Ameritrade.

La place new-yorkaise s'interrogeait sur la décision d'Archegos de se délester en fin de semaine dernière de parts détenues dans des entreprises américaines et chinoises cotées à New York, une information révélée par Bloomberg.

Cette vente d'actions en bloc de plus de 20 milliards de dollars, inhabituelle par son ampleur, a été réalisée notamment par les banques d'affaires américaines Morgan Stanley (-3,29%) et Goldman Sachs (-0,56%), selon l'agence financière. 

Elle concerne les actions des sociétés chinoises, telles les géants de l'internet Baidu Inc (-3,47%) et Tencent Music Entertainment Group (-0,50%), le détaillant de rabais en ligne Vipshop Holding (-6,12%) ainsi que des entreprises américaines, comme les conglomérats de médias de masse, ViacomCBS (-4,69%) et Discovery (-0,96%), qui ont plongé vendredi à Wall Street et peinaient de nouveau lundi matin.

Les titres de Credit Suisse (-12,67%) et de la banque japonaise Nomura (-13,39%), toutes deux clients d'Archegos et qui ont prévenu que leurs résultats allaient pâtir de cette vente, chutaient.

"La plupart des banques américaines semblent se porter correctement, mais certaines banques étrangères souffrent. Les pertes pour les banques américaines semblent être mineures", précise M. Kinahan.

Le sous-indice représentant le secteur bancaire au sein du S&P 500 perdait pour sa part 0,76%.

Parmi les autres valeurs du jour, Boeing montait de 3,58%. Le géant américain de l'aéronautique a annoncé que la compagnie Southwest Airlines (+0,67%) avait passé une commande de 737 MAX, l'avion vedette du groupe qui avait été cloué au sol pendant de longs mois après deux accidents mortels.

Nasdaq

Vos réactions doivent respecter nos CGU.