Wall Street ouvre en hausse, optimiste sur la relation sino-américaine

Wall Street ouvre en hausse, optimiste sur la relation sino-américaine
Wall Street a débuté la séance dans le vert lundi, encouragée par une avancée positive dans les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine

AFP, publié le lundi 14 mai 2018 à 16h47

La Bourse de New York a débuté la séance dans le vert lundi, encouragée par une avancée positive dans les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Vers 14H05 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, gagnait 0,33%, à 24.913,72 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'appréciait de 0,46%, à 7.436,75 points.

L'indice élargi S&P 500 avançait de 0,30%, à 2.735,95 points.

Cette hausse prolonge la nette progression des indices de Wall Street la semaine dernière, le Dow Jones ayant pris 2,34% et le Nasdaq 2,68% sous l'effet d'une augmentation mesurée des prix à la consommation et d'une forte hausse des valeurs de l'énergie.

Lundi, "les tensions commerciales restent à l'esprit des investisseurs mais les commentaires et les développements sur le front des relations entre les Etats-Unis et la Chine semblent alimenter un optimisme prudent", ont souligné les analystes de Charles Schwab.

Donald Trump a en effet semblé dimanche donner des signes d'ouverture sur le dossier du géant chinois des télécoms ZTE, frappé par une sanction américaine. 

A la grande satisfaction de Pékin, le président américain a assuré que le département du Commerce avait reçu l'ordre de trouver un moyen pour le groupe "de reprendre ses activités, vite".

Cette annonce intervient alors que le vice-Premier ministre chinois, Liu He, doit entamer mardi une visite à Washington afin d'y reprendre les négociations pour tenter d'éviter un conflit commercial, Washington menaçant d'imposer des droits de douane sur quelque 50 milliards de dollars de produits chinois exportés vers les Etats-Unis et Pékin s'étant dit prêt à répliquer.

- Xerox chute -

Ce signe d'apaisement entre les deux premières puissances économiques mondiales éclipsait les tensions sur d'autres fronts, Patrick O'Hare, de Briefing, relevant notamment "les gros titres sur l'avertissement de responsables de l'administration américaine à l'encontre des entreprises européennes souhaitant faire du business avec l'Iran". 

Les rendements de la dette américaine se tendaient: le taux d'intérêt à dix ans progressait à 2,990%, contre 2,970% vendredi à la clôture, et celui à 30 ans à 3,128%, contre 3,104%.

Sur le front des valeurs, Xerox chutait de 7,92%. Le groupe américain a finalement cédé à ses actionnaires activistes en renonçant dimanche à son projet de fusion avec le japonais Fujifilm et en remplaçant son patron, espérant ainsi mettre un terme à une saga à rebondissements. Mais Fujifilm a réfuté lundi le droit de Xerox d'interrompre le processus de fusion.

Walmart montait de 0,94%. Le géant de la distribution, qui a annoncé mercredi sa prise de contrôle de 77% du site de vente en ligne indien Flipkart pour 16 milliards de dollars, n'exclut pas de l'introduire en Bourse d'ici à quatre ans, selon un document transmis au gendarme américain des marchés financiers publié samedi.

Tesla, qui a créé à Shanghai une société spécialisée dans la conception de nouveaux véhicules alors que le groupe américain pourrait profiter de la levée de certaines restrictions chinoises sur les constructeurs étrangers pour ouvrir une usine sur ce marché crucial, cédait 0,68%.

Le chaîne de magasins en difficulté Sears bondissait de 7,60% après avoir engagé le processus formel de la vente éventuelle de plusieurs de ses actifs, dont sa marque d'électroménager Kenmore. Le fonds d'investissement du patron de l'entreprise, Eddie Lampert, a fait part de son intérêt.

jum/alb/tes/cj

Nyse

Nasdaq

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.