Wall Street ouvre en ordre dispersé après l'euphorie de la veille

Wall Street ouvre en ordre dispersé après l'euphorie de la veille
La Bourse de New York est en forme malgré l'incertitude politique aux Etats-Unis

AFP, publié le mardi 10 novembre 2020 à 16h36

Wall Street a ouvert mardi en ordre dispersé, reprenant son souffle après l'euphorie de la veille, consécutive à l'annonce de la disponibilité prochaine d'un vaccin contre le Covid-19.

A 15H10 GMT, l'indice vedette Dow Jones gagnait 0,72%, à 29.367,22 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, lâchait 1,21% à 11.571,68 points.

Le S&P 500 perdait 0,35% à 3.538,21 points.

La veille, la Bourse de New York avait été galvanisée, comme les places mondiales, par l'annonce par les laboratoires Pfizer et BioNtech d'un vaccin apparemment efficace contre le Covid-19 et après l'élection de Joe Biden à la Maison Blanche.

Le Dow Jones, qui avait touché des records en séance, avait terminé en hausse de 2,95% et le S&P 500 avait gagné 1,17%. 

Le Nasdaq, boudé par les investisseurs en contre-coup de leur ruée vers les valeurs de l'économie traditionnelle, avait cédé 1,53%.

Le marché semblait continuer sur cette "rotation", selon Patrick O'Hare de Briefing, cédant les titres des compagnies technologiques qui ont profité de la pandémie "alors qu'on reste sur l'idée que la croissance économique devrait s'améliorer en 2021 à mesure que les nouveaux vaccins se répandent".

En début de séance, Amazon perdait 2,75%, Microsoft -2,26%, le service de paiement Paypal -2,28% et le géant chinois de la distribution en ligne Alibaba -8%.

"Les échanges sur les actions américaines sont mitigés en début de séance, après la flambée des valeurs hier", relevaient les analystes de Schwab. "Les marchés sont un peu en pause car la montée d'hier est intervenue dans la foulée du fort rebond de la semaine précédente et d'une  chute, la semaine d'avant", ajoutaient-ils.

Le titre de Pfizer, qui a bondi lundi après avoir annoncé la mise au point d'un vaccin efficace "à 90%", continuait dans le vert, augmentant de 1,78% après avoir clôturé la veille en hausse de 7,68%.

Son partenaire, l'Allemande BioNtech, grimpait de 4,96% après une hausse de presque 14% lundi.

Eli Lilly, qui a reçu un feu vert temporaire pour un traitement à anticorps de synthèse contre le Covid-19, augmentait de près de 3%.

Le titre Zoom chutait de plus de 8% alors que la perspective d'un retour à la vie normale avec un vaccin faisait connaître une deuxième journée noire à la plateforme de vidéoconférence.

La start-up américaine de substituts de viande Beyond Meat plongeait de plus de 21% alors que McDonald's a annoncé, avec McPlant, se lancer aussi dans la course aux produits végétariens.

Sur le marché obligataire, le rendement de la dette des Etats-Unis à 10 ans continuait de monter à 0,9527% contre 0,9235% la veille.

Nasdaq

Vos réactions doivent respecter nos CGU.